Depuis les Racines jusqu’au Bon Saint Pourçain, David Lanher lance pour la rentrée 2021, son nouveau restaurant, Cèna avec en cuisine le chef Alban Chartron. L’envie derrière ce projet, est de créer un restaurant de proximité dans les rues parisiennes du 8ème arrondissement, avec en salle Nicolas Giraud et du côté de la sommellerie Lucas Hubert. 

Un trio plein de jeunesse sera aux commandes de l’adresse, formé  dans de belles maisons, avec l’idée commune de partager leur univers, où la souplesse de l’atmosphère n’interdit pas l’exigence du métier.

David Lahner cena © tripper

Aux fourneaux, Alban Chartron, 32 ans, natif de Collonges-au-Mont-d’Or, formé à la  Villa Florentine à Lyon, Louis XV à Monaco, Pic à Valence, l’Hôtel de Ville à Crissier chez Benoît Viognier.

Il souhaite partager une carte fixée sur l’essentiel (quatre entrées, quatre plats, quatre desserts), au rebond des saisons et soucieuse du produit intègre. Une carte évolutive, organique à ne pas dénaturer les saveurs et technique sans être démonstrative. 

Alban Chartron, Cèna Restaurant

En salle, Nicolas Giraud, 28 ans, formé chez Edouard Loubet, au Chabichou à Courchevel ou encore chez Pierre Gagnaire à Paris, choisit d’orchestrer un service en petite musique, mélange de gestes sûrs et de connivence heureuse.

Cèna Restaurant, salle

Du côté de la sommellerie, Lucas Hubert, 24 ans, ancien de la Pyramide à Vienne, du Zinc à Grenoble et d’Antoine à Paris, plaide, sans sectarisme ni œillère, une carte des vins, œcuménique à dispenser flacons de classiques aussi bien que pépites et révélations d’une vigne nature lorgnant vers le la Loire, la Bourgogne, la Savoie.

cena.restaurant.fr

Cèna Restaurant

Cèna Restaurant

Cèna Restaurant