Gérard Kritter, Secrétaire Général du Club: ©Julien Binz

7 nouvelles intronisations au club Prosper Montagné Alsace

Comme l’exige la tradition, rappelée par le PDG de Colmar Expo SA, Bertrand Burger en introduction, le banquet international du club Prosper Montagne a perpétuellement lieu le premier lundi de la Foire aux Vins de Colmar. Cette année, la toute nouvelle Halle aux vins a accueilli les intronisations des 7 impétrants, sous la houlette du nouveau Secrétaire général du Club: Gérard Kritter.

Il s’agissait d’une cérémonie officielle mise en scène par une succession de discours, dans lesquels les saveurs et les souvenirs culinaires bordent le parcours des récipiendaires. Les « rites » d’intronisation plongent l’assemblée dans une solennité circonstancielle, inhérente à la vie du club gastronomique. S’agissant là du 56ème banquet, les officiants sont rompus à l’exercice et le rythment d’annonces et de déclarations qui projettent chaque année le Prosper Montagné, dans un avenir certain.
©Julien Binz
 » Notre club est l’illustration d’un art de vivre qui doit perdurer en se développant et en se renouvelant » a déclaré Emile Jung, président du club Prosper montagné Alsace. Tout en soulignant l’engouement pour la gastronomie dans tous les foyers, procurant inlassablement le plaisir de tous les sens, le président préconise la création d’un concours pour les « moins de 25 ans pour les motiver et reconnaître leur talent.  »

Alain Fournet, Président International annonce l’application pour smartphone des maisons Montagné, évoque le Prix culinaire Prosper Montagné 2012, le plus vieux concours de France, placé pour la deuxième année sous le haut patronage de Nicolas Sarkozy et présidé par la seule femme chef M.O.F. : Andrée Rosier.

Alain Fournet ensuite a rendu hommage à Robert Schildknecht, secrétaire général honoraire du club, « qui a œuvré de nombreuses années dans l’ombre avec efficacité ».

5 finalistes/6 étaient présentes. En robe Bleue Zoi Ketella a remporté le concours ©Julien Binz
Le banquet de la Foire aux vins de Colmar récompense également la gagnante du concours de la Meilleure Gastronome d’Alsace 2011, qui se voit remettre, devant l’assemblée, le Trophée.
Il s’agit de la pétillante Zoi Ketella, qui s’est distinguée le 22 mars dernier dans les cuisines du Rendez-vous de Chasse à Colmar sur le thème « Braisé de joue de bœuf au Pinot noir au chou rouge et aux marrons  » Toutes finalistes se sont vues gratifiées du diplôme et ont été invitées aux agapes du club qui ont suivies.
Christophe Eckert, Maison Eckert Traiteur à Hegenheim ©Julien Binz
Place aux intronisations : 7 nouveaux membres se sont succédés sur la nouvelle scène de la Halle aux vins : 4 professionnels et 3 gastronomes.

Christophe Eckert, Maison Eckert Traiteur à Hegenheim

Parrainé par Marco Arbeit de l’auberge Saint-Laurent à Sierentz, Gérard Kritter a salué les nombreuses distinctions et récompenses qui ont jalonnées son parcours professionnel : Mercure d’or en 1993, 1 er prix pour l’innovation charcutière à à Festiga, meilleur jambon cuit, meilleure saucisse blanche et bien d’autres encore.
Laurent Haller, restaurant le 7ème Continent à Rixheim ©Julien Binz
Laurent Haller, restaurant le 7ème Continent à Rixheim est parrainé par Raymond Wir et Bernard Leray de la Nouvelle Auberge à Wihr-au Val.
On se souvient qu’avant d’ouvrir son 7ème Continent à Rixheim en 2008, il était le chef du Petit Prince (2001-2007) après être passé par de belles maisons étoilées, notamment chez Paulus, à l’ancienne Forge, chez Bernard Loiseau, ou le père Rota.
Jean-Marc Keller, de la Boucherie-Charcuterie Keller et fils à Bischoffsheim ©Julien Binz
Jean-Marc Keller, de la Boucherie-Charcuterie Keller et fils à Bischoffsheim, reprise en 2007 avec son épouse. Parrainé par Emile jung, Jean-Marc Keller a souhaité dédier son intronisation et son diplôme à ses maitres d’apprentissage, son épouse et Frédéric Voné, qui l’ont toujours soutenu et encouragé.
Jean-Michel Mougard, directeur de Kieffer Traiteur à Schiltigheim ©Julien Binz
Jean-Michel Mougard, directeur de Kieffer Traiteur à Schiltigheim est aussi chef de cuisine, passé dans de belles maisons parisiennes : Taillevent, Crillon, Louvre Concorde.

Parrainé par Emile Jung, Jean-Michel Mougard est aussi président des Disciples Escoffier d’Alsace « une association sœur qui partage les memes finalités que le club Prosper Montagné, celle de la promotion de la gastronomie et de la transmission du savoir » a-t-il déclaré.

Marthe Schwab, Fernand Buchheit, Docteur Louis Pignon et Jean-Pierre Haeberlin sur scène avec les nouveaux intronisés. ©Julien Binz
Docteur Fernand Buchheit, Neuro-chirurgien et professeur honoraire à la Faculté de médecine de Strasbourg depuis 1999. Ce passionné d’art culinaire, élevé dans le goût des bonnes choses, s’est dit « honoré d’être intégré parmi des artisans éclairés ».

Docteur Louis Pignon, médecin radiologue à Strasbourg, épris de cuisine, a suivi des cours pour parfaire ses techniques culinaires, notamment chez Marc Haeberlin, Thierry Mulhaupt, Christophe felder, Michel Husser ou encore chez Emile Jung, qui aujourd’hui le parraine.

Marthe Schwab enseignante à Strasbourg, associant la culture de la table à la tradition familiale, est aujourd’hui « heureuse de côtoyer le fleuron de la gastronome alsacienne » au sein de cette association.

Par Sandrine Kauffer