La profession est en émoi. L’Association les Maitres Cuisiniers de France, ont été les premiers à exprimer leur tristesse et leurs sincères condoléances à la famille de Marcel Keff,  à travers un message à leurs membres, association dont l’ancien chef étoilé était membre.

Marcel Keff a mis fin à ses jours dans la nuit de lundi à mardi (23 février 2021) au sein de son restaurant La Lorraine à Zoufftgen en Moselle. Aussi symbolique que tragique, ce geste plonge sa famille dans le désarroi interrogeant sur les raisons de ce drame.

Les médias appuient sur la perte de l’étoile en 2020, faisant un parallèle avec Bernard Loiseau, mais la crise du covid, l’avenir incertain de son établissement, le départ de son fils, et des raisons personnelles pourraient l’avoir conjointement conduit à cet acte tragique. Il avait 63 ans.

Pour ceux qui souhaitent lui rendre un dernier hommage, la cérémonie des funérailles aura lieu vendredi 26 février à 10h à l’église de Zoufftgen. 

Son fils Lucien Keff venait d’annoncer sur les réseaux sociaux (mardi 22 février à 16h42) qu’il quittait le restaurant, qu’une page se tournant  » C’est avec une grande émotion que je quitte les cuisines de La Lorraine. La vie nous réserve parfois de bonnes comme de mauvaises surprises… .C’est avec le cœur lourd que je quitte la maison où j’ai grandi, Une page se tourne, une autre s’ouvrira bientôt.. »

Marcel Keff (à droite) avec son épouse et son fils Lucien Keff ©Lukam

 

Formé à l’école hôtelière de Strasbourg, Marcel Keff avait repris La Lorraine en 1980 avec son épouse Christine, décrochant l’étoile Michelin en 2006.

Fils de restaurateurs, ses parents avaient créé L’auberge de la Klauss à Montenach dans les années 1970, établissement, appartement aujourd’hui à Charles Keff, dont son fils, Alexandre Keff (neveu de Marcel) a fondé et dirige le magnifique hôtel-spa le domaine de la Klauss, juste à coté.