Pascal Garrigues remporte le Trophée Henri Huck 2012

Pascal Garrigues remporte le Trophée Henri Huck 2012

Mardi 7 février, le lycée hôtelier Alexandre Dumas à Illkirch accueillait une trilogie d’anniversaires : les 30 ans du Trophée, les 20 ans de la fraternelle des cuisiniers d’Alsace et les 60 ans du syndicat des cuisiniers d’Alsace Lorraine, couronnée par la 17ème édition du Trophée Henri Huck, remportée par Pascal Garrigues, second de cuisine de l’Hermitage à Monte-Carlo.

Sous la présidence de Philippe Jego (MOF 2000) et Didier Aniès (MOF 2000), 3h30 lui auront suffi pour se démarquer avec son Cuissot de chevreuil Grand Veneur aux ris de veau et cèpes, poires pochées au vin rouge et épices, tatin d’endives aux spéculoos et choucroute, pommes cèpes.

Le dressage du plat, transformé en œuvre d’Art a rassemblé autour de son poste de nombreux observateurs, alertés des faits d’armes passés de ce compétiteur chevronné.

Le jury présidé par Philippe Jego et Didier Aniès était composé de Guillaume Gomez, Jean-Yves Leranguer, Jérome Jaegle, Jean-Paul Bostoen, Emile Jung, Jérome Schilling, Jean-Marc Delacourt, Marcel Lanthermann, Roger Bouahssoun, Michel Lorentz, Jean-Marie Pillette, Sébastien Helterle, Gérard Koch, Gilbert Noesser, Claude Schaeffer et Lionel Veillet.


Pascal Garrigues remporte le Trophée Henri Huck 2012
À 40 ans, Pascal GARRIGUES, le second de Jean-Claude BRUGEL (MOF) au Monte Carlo Beach Hôtel à Monaco (l’été) et second de cuisine de Joël GARAULT à l’Hôtel Hermitage à Monte-Carlo, Principauté de Monaco (hors saison), travaille depuis une quinzaine d’années au sein de ce complexe de 5 restaurants avec une brigade de 60 cuisiniers.


Jean Delaveyne
Vainqueur du 50e Grand Prix Culinaire International Auguste ESCOFFIER 2010, du Neptune d’Or 2010, du Trophée Jean Delaveyne 2009, Pascal GARRIGUES complète son Palmarès d’une 7eme Victoire. Il succède à l »Alsacien Jérôme Schilling vainqueur du trophée Henry-Huck 2010, concours biennal organisé par la Fraternelle des cuisiniers et des métiers de la bouche d’Alsace.

Passé par l’hôtel du Palais à Biarritz, chez Jean Ducloux, « un adepte et grand ami de Paul Bocuse », il confie s’être inscrit sur les conseils de Philippe Jego.


Discret, mesuré, alliant technicité et efficacité, Pascal Garrigues est resté très concentré durant toute la durée des épreuves, rejoignant la ligne d’arrivée, « les bras croisés », en avance sur les chronos.

Sa tarte au chocolat et orange, soufflé au grand Marnier et fruits exotiques, « fausse pommes » citron vert et gingembre délicatement posé sur une ardoise miroitée, reflétait de mille éclats, son savoir-faire et sa créativité.

Il remporte un chèque de 2500€ et de nombreux prix des partenaires

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz