image_pdfimage_print

La France s’est imposée lors de l’édition 2017 de la Coupe de Monde de la Pâtisserie, rendez-vous international référent de la profession depuis 1989, créée par Gabriel Paillasson, président fondateur.

Parmi les 22 équipes composées de 3 professionnels spécialisés (sucre, chocolat, glace) venues de 4 continents, l’équipe de France composée d’Etienne Leroy, Bastien Girard et Jean-Thomas Schneider a réussi un parcours sans faute au terme de 10 heures d’épreuves, suivie par le Japon et la Suisse.

LES RESULTATS
Médaille d’or : France
L’équipe française composée d’Etienne Leroy, Bastien Girard et Jean-Thomas Schneider remporte la médaille d’or, le trophée, ainsi que 21 000 euros.

Médaille d’argent : Japon
L’équipe japonaise composée de Takahiro Komai, Yoshiaki Uezaki et Takao Yamamoto, remporte la médaille d’argent, le trophée, ainsi que 12 000 euros.

Médaille de bronze : Suisse
L’équipe suisse composée de Cédric Pilloud, Jorge Cardoso et Jean-Baptiste Jolliet, remporte la médaille de bronze, le trophée, ainsi que 6 000 euros.

Le prix du Vase de Sèvres, offert par Monsieur le Président de la République et attribué à l’équipe ayant obtenu la meilleure note de présentation du buffet, est remporté par la France.

 

LA FRANCE REMPORTE LA 15E EDITION DE LA COUPE DU MONDE DE LA PATISSERIE
La France obtient le trophée comme en 2013, grâce à un très beau travail d’équipe et des notes de dégustation qui ont fait la différence. 

Le Japon prend définitivement ses habitudes dans le trio de tête et prouve sa grande régularité parmi les meilleures nations de la pâtisserie. Après une longue absence, la Suisse n’a pas mis longtemps à retrouver le chemin du podium et offre une belle surprise après la wild card obtenue à la Coupe Europe en janvier dernier.

Gabriel Paillasson, président fondateur de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, exprime sa satisfaction sur le concours : « Toutes les nations, même les moins aguerries ont fait du très bon travail. C’était un magnifique événement avec beaucoup d’ambiance, à l’image de la belle évolution de la pâtisserie dans le monde. »


Les Nouveautés

La team France

La team France
LES PRIX SPECIAUX

Le prix « Éco-responsable », remis pour la première fois à l’équipe la plus respectueuse en matière première : Etats-Unis
Prix Glace Taillée : Etats-Unis Prix Chocolat : Corée du Sud Prix Sucre : Royaume-Uni
Prix Esprit d’équipe : Inde
Prix Meilleure Promotion : Chili Prix Meilleure Innovation : Suède Prix Presse : France
Prix Meilleur Poster : Egypte

 

le jury

le jury
UN CONCOURS ECO-RESPONSABLE

Le comité international d’organisation, présidé depuis cette année par le pâtissier Philippe Rigollot – vainqueur du Trophée en 2005 – a eu à cœur de renforcer les valeurs d’un concours au prise avec son époque et son environnement. Tout en multipliant les contraintes techniques (une fleur en sucre obligatoire dans la pièce artistique, un moulage en creux et non plus en chocolat plein pour la sculpture chocolat), le jury a souhaité mettre en avant une démarche économe en matière première en limitant le poids de la sculpture en chocolat à 15 kg. Soit au total, une économie de près de 200 kilos de chocolat par rapport à 1995 pour l’ensemble des participants. Dans le même esprit, un nouveau prix « Éco-responsable » est remis à l’équipe ayant le mieux géré ses matières premières, un bonus de 20 points récompensant les candidats les plus respectueux.

les notes

LA FRANCE REMPORTE LA 15E EDITION DE LA COUPE DU MONDE DE LA PATISSERIE

 

Jean-Thomas Schneider (JTB Consulting), Marc Rivière (chef pâtissier de la Maison « Potel et Chabot ») Etienne Leroy (sous-chef pâtissier de l’Hôtel du Cap-Eden-Roc), Bastien Girard (Potel et Chabot),

Jean-Thomas Schneider (JTB Consulting), Marc Rivière (chef pâtissier de la Maison « Potel et Chabot ») Etienne Leroy (sous-chef pâtissier de l’Hôtel du Cap-Eden-Roc), Bastien Girard (Potel et Chabot),
L’équipe de France, composée de Jean-Thomas Schneider (Catégorie Glace), de Bastien Girard (Catégorie Chocolat) et d’Étienne Leroy (Catégorie Sucre / Pâtisserie), a su faire la différence et mettre toutes les chances de son côté, après de longs mois de préparation intense.

Etienne Leroy, sous-chef pâtissier de l’Hôtel du Cap-Eden-Roc, capitaine de cette équipe, a concouru dans la catégorie sucre. Cet amoureux de la pâtisserie débute son apprentissage à l’école hôtelière d’Orchies puis au Centre de Formation de la Chambre des Métiers de Nancy (CEPAL). Il arrive à Paris à l’âge de 18 ans et perfectionne ses connaissances en s’entourant de grands noms du métier comme Stéphane Glacier, Meilleur Ouvrier de France Pâtissier, ou Frédéric Lalos, Meilleur Ouvrier de France boulanger.

En 2010, il rejoint Emmanuel Ryon, Meilleur Ouvrier de France Glacier et Champion du Monde de Pâtisserie, au « Café Pouchkine » à Paris en tant que responsable du poste chocolat et décors. Puis il travaille aux côtes de Franck Michel, Meilleur Ouvrier de France Pâtissier et Champion du Monde de Pâtisserie, à « l’École Hôtelière de Lausanne », en Suisse. Il intègre ensuite l’un des joyaux Oetker Collection, l’Hôtel du Cap-Eden- Roc, en Avril 2014. Ce grand perfectionniste met tout en œuvre pour atteindre l’excellence dans tout ce qu’il entreprend.

 

LA FRANCE REMPORTE LA 15E EDITION DE LA COUPE DU MONDE DE LA PATISSERIE
Jean-Thomas Schneider, quant à lui, crée sa propre société de conseil en pâtisserie, « JTS Consulting », en 2012. Fort de ses premières expériences acquises en boutique, il s’oriente vers la restauration gastronomique. Pendant plus de six ans, il côtoie des maisons étoilées. Il participe à l’ouverture de la pâtisserie « Le Café Pouchkine » à Paris, en tant que responsable laboratoire pendant deux ans auprès du chef pâtissier Emmanuel Ryon. Après le concours du « Master international des desserts glacés 2011 » à Paris, il est sélectionné, parmi trois pâtissiers, dans l’équipe de France pour participer à la « Coupe du Monde de Glacerie à Rimini » (Italie), en Janvier 2012. C’est au terme de cette finale mondiale que les pâtissiers de l’équipe de France ont obtenu le titre de Vice-Champion du monde de Glacerie. Une fierté pour ce passionné qui cherche continuellement à partager, à former et à faire découvrir son art. Il a participé cette fois à la Coupe du Monde de la Pâtisserie dans la catégorie glace.

Bastien Girard, sélectionné dans la catégorie chocolat, est responsable R&D pâtissier pour le célèbre traiteur « Potel et Chabot », et ce depuis 2014. Il débute son apprentissage en tant que pâtissier au « Restaurant Anne-Sophie Pic », à Valence. Il se perfectionne dans la « Pâtisserie Philippe Rigollot », à Annecy. Puis il décide de mettre ses compétences au service de futurs pâtissiers dans la prestigieuse « Ecole hôtelière de Lausanne », où il officie en tant que pâtissier formateur. Doté d’un important savoir-faire, Bastien ne cesse de proposer des créations innovantes.

 

Lilian Bonnefoi, chef pâtissier de l’Hôtel du Cap-Eden-Roc, a été un véritable soutien pour Etienne Leroy tout au long de sa préparation. Il affirme d’ailleurs à son sujet : « Etienne est une personne talentueuse, professionnelle, à la recherche de la perfection. Il essaye de toujours se différencier des autres et de ce fait se surpasse. Un futur grand chef pâtissier ! »

Cette équipe forte et soudée s’est démarquée parmi ces 23 équipes internationales en présentant une œuvre d’art pâtissière sculptée en chocolat, sucre et glace sur le thème « Rock’n Roll » !

Merci à cette talentueuse équipe de France, à ces artistes du goût qui ont réussi à nous transporter dans leur folle aventure pendant ces deux années de préparation.