image_pdfimage_print

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a reçu 200 grands chefs pour un déjeuner le mardi 17 septembre 2019 à l’Elysée.

Aux fourneaux, une brigade d’exception de 7 chefs et cheffes pour offrir un rayonnement particulier à la France dans le monde de la cuisine.

Sous la houlette de Guillaume Gomez, chef de l’Elysée, sept cheffes et chefs impliqués au quotidien dans l’art du bien-nourrir et porte-paroles de leurs territoires ont œuvré en cuisine : Christophe Bacquié, Mauro Colagreco, Stéphanie Le Quellec, Régis Marcon, Laurent Petit, Jessica Préalpato et Marie Quatrehomme.

Par leur engagement, les 200 toques réunies au Palais de l’Elysée contribuent au rayonnement culinaire et culturel de la France dans le monde entier. Elles  perpétuent la singularité de la cuisine française, variée dans ses approvisionnements et forte de mille techniques forgées au fil du temps. C’est cette incroyable richesse que le Déjeuner des Grands Chefs entendait célébrer.

De g. à d. : Jérôme Bocuse, Mauro Colagreco, Olivier Ginon (Président de GL Events) et Guillaume Gomez

Avec la loi Agriculture et Alimentation, le Président de la République replace plus que jamais l’alimentation dans sa dimension saine et durable.

Dimension que l’on trouve déjà dans les mots de Paul Bocuse, instigateur de la nouvelle cuisine qui allait révolutionner le monde dans les années 80 : « La grande cuisine, ce peut être une salade cueillie dans le jardin et assaisonnée à la dernière minute. »

Propos complétés par Jérôme Bocuse, Président du Bocuse d’Or, qui a rappelé les principes fondamentaux de Monsieur Paul : « Nourrir c’est bien aller chercher le meilleur produit, tisser cette relation essentielle à la terre, ce lien aux producteurs, aux éleveurs. »

Et parce que cette simplicité en cuisine et ses règles essentielles prônées par le créateur du Bocuse d’Or sont évidentes, le soutien aux petits producteurs, le renforcement de la qualité sanitaire, environnementale et nutritionnelle des produits voulus par la loi Egalim le sont tout autant.

Au premier plan, les chefs Emmanuel Renaut et Eric Frechon

Ce respect de la simplicité devrait d’ailleurs rester à l’esprit des 8 finalistes du Bocuse d’Or France, invités du Déjeuner des Grands Chefs. Candidats qui se retrouveront pour la finale française du concours international les 23 et 24 septembre à La Mutualité à Paris.

Cette résonance culturelle et internationale fait également écho aux grands événements dédiés à la cuisine et à la gastronomie, comme le Paris Food Forum ou le Sirha, salon emblématique du Food Service, devenu en 30 ans une référence.