Kevin Grucker, Margot Ducancel, Cécile Woflrom, Sylvie Grucker et Nicolas Rieffel ©Nouvelles Gastronomiques

Cécile Wolfrom Miss Alsace, Sylvie Grucker et Margot Ducancel à la FAV 2022

Mercredi 27 juillet 2022, un cookshow 100% féminin a rythmé le Hall 1 de la Foire aux vins ! Cécile Wolfrom, Miss Alsace et 2e dauphine Miss France 2021, était aux fourneaux pour assister Sylvie Grucker, cheffe du Pressoir de Bacchus à Blienschwiller, qui a préparé une recette autour des carottes et mille et une épices, et bibeleskäs à la menthe. Pour les accords mets et vins, venue directement de Paris, c’est Margot Ducancel, fondatrice du club de dégustation Rouge aux lèvres qui a fait déguster deux vins alsaciens.

Entrée Rock’n roll et vol direct vers Marrakech, avec toutes ces effluves d’épices que la cheffe a mis en avant pour sa recette. À ses côtés aujourd’hui, en plus de son fils Kévin, c’est Cécile Wolfrom qui les a assistés consciencieusement tout au long du cookshow.

Résumé en vidéo de ce cookshow

Cette recette sous le signe du locavorisme et du zéro déchet fait écho à la récente distinction que la secrétaire générale des Maîtres Cuisiniers de France a reçu. Depuis juin 2022, elle peut arborer sur sa veste de cuisine le « Poireau » plus communément appelé médaille de Chevalier dans l’ordre national du Mérite agricole, qui félicite et met en lumière les artisans du goût officiant le plus possible avec des producteurs locaux.

L’assiette de Sylvie Grucker et les vins dégustés en accord ©Nouvelles Gastronomiques

Les carottes sont alsaciennes du Régal des Champs, tandis que les épices font voyager, apportant chacune son petit twist. D’abord la cannelle qui accompagne habituellement les tajines, la fève de tonka apporte à son tour de l’amertume, le poivre de Java un côté boisé que la cheffe affectionne particulièrement et le Sechuan vert qui habille le plat d’arôme fruité… En bref, toutes ces épices offrent une belle complexité à cette recette.

Enfin, pour sublimer l’assiette, Cécile Wolfrom a farci des fleurs de courgette d’un bibeleskäs à la menthe qui apporte de la gourmandise avec son côté crémeux et sa fraîcheur. « J’adore le bibeleskäs ça me fait toujours penser à ma grand-mère et aux winstubs alsaciennes » sourit Miss Alsace 2021 en goûtant la préparation pleine de gourmandise.

Cécile parle de son actu en vidéo 

Nicolas Rieffel : « On schmeck le vin et on boit un schlouck » 

Margot Ducancel, fondatrice d’un club de dégustation 100 % féminin à Paris est venue directement de la capitale pour parler vin d’Alsace ! L’occasion pour elle de rappeler quelques fondamentaux de dégustation… Comment ouvrir une bouteille de vin, dans quel ordre déguster un vin ou encore le principe de la rétro olfaction.

Margot Ducancel commente sa sélection de vins ©Nouvelles Gastronomiques

« Les plats végétariens, c’est toujours un challenge à accorder, avec des vins surtout quand il y a pas mal d’épices différentes » explique Margot Ducancel. Pour l’occasion, elle a présenté un Pinot Blanc 2020 du domaine Vincent Fleith à Ingersheim, qui œuvre depuis 25 ans en biodynamie. L’attaque est pleine de vivacité et d’onctuosité en bouche, ce qui relève parfaitement la sucrosité de la carotte.

Nicolas Rieffel et Cécile Wolfrom ©Nouvelles Gastronomiques

La deuxième option s’est portée sur un Pinot Noir de Fernand Seltz en 2018, sur les terroirs de Mitterlbergheim. « J’adore le Pinot Noir, en Alsace, il a de très belles expressions, ça change de la Bourgogne. J’aime beaucoup ce domaine qui travaille sur une belle diversité de terroirs. Cette cuvée offre un fruité gourmand et une finale épicée qui pimp bien le crémeux mentholé du plat » explique Margot.

Par Margot Reinartz et Sandrine Kauffer-Binz

Cécile Wolfrom ©Nouvelles Gastronomiques

 

Miss Alsace Cécile Wolfrom et Sylvie Grucker ©Nouvelles Gastronomiques