De G à D : Nicolas Carro, Patrick Jeffroy et Franck Jaclin

Nicolas Carro reprend Le restaurant « Patrick Jeffroy » (le Carantec)

Le 1er octobre 2019, Nicolas Carro prendra les commandes, de manière officielle du restaurant historique, étoilé au Guide Michelin. Ce breton, natif de Saint Brieuc (dans le Finistère) n’aurait osé rêver un jour y officier, mais il a su saisir cette opportunité de travailler face à la baie de Morlaix.

« Quelle beauté, une vue magnifique ! », s’exclame-t-il. « J’ai quitté ma région pendant 12 années et je savais que j’y reviendrais. Cette formidable opportunité s’est présentée. »

Après s’être  forgé une solide expérience chez Alain Passard (L’Arpège, 3*** Michelin), chez Jean-Luc Rocha (Cordeillan-Bages 2** Michelin), chez Claude Bosi (Hibiscus, Londres, 2** Michelin), puis il rejoint la brigade d’Olivier Nasti (Le Chambard, 2** Michelin) Meilleur Ouvrier de France en 2014, pour devenir son chef exécutif. Coaché pour différents concours,  il se qualifié pour les demi-finales du concours du MOF, et décroche la médaille d’argent au Prosper Montagné en 2015.

Nicolas Carro reprend le restaurant de Patrick Jeffroy

Depuis le 30 aout 2019, la passation est officielle et la transition se fera tout le mois de septembre.

A partir du 1er octobre 2019, Nicolas Carro sera seul aux commandes.

« Je personnaliserai la carte progressivement », souligne le chef, qui signe sa première carte. « Je rencontre de nombreux fournisseurs comme par exemple ce producteur de citron caviar situé seulement à 10 km, proposant un produit magnifique. C’est un nouveau défi, mais je suis prêt à relever le challenge. Je proposerai une carte dans la continuité de l’établissement, mettant en pratique, ce que j’ai appris lors de mes différentes expériences »

Après une première vente avortée, Patrick Jeffroy a cédé les murs de l’établissement à Franck Jaclin, fondateur de la route  des pinguins, propriétaire du Château de sable à Porspoder et organisateur du festival du château Gourmand.

Pour la partie restaurant, Franck Jaclin s’est associé à Nicolas Carro.

 

Rappel

En 2000 Patrick Jeffroy s’installe face à la mer sur les hauteurs de la magnifique baie de Carantec (Morlaix – Finistère nord). Sa cuisine est rapidement créditée de 2** au Michelin et 16/20 au Gault et Millau. Sa personnalité le positionne comme l’un des porte-voix de la cuisine bretonne.

L’Hôtel de Carantec 
20 rue du Kelenn
29660 CARANTEC
02 98 67 00 47

 




Les Bouffons de la Cuisine ont encore régalé à Brest

Les Bouffons de la Cuisine ont organisé, pour la troisième année consécutive, une « Table de Noël », un grand repas solidaire, ce lundi 9 décembre à Brest (29) au profit du Secours Populaire. C’est en plein centre ville, au restaurant La Taverne, que les chefs, certains étoilés, ont cuisiné un repas gastronomique et festif pour 70 convives issus d’un milieu défavorisé. L’association caritative, créée par Michel Trama, Chef doublement étoilé à Puymirol (47) participe ainsi à la lutte contre l’exclusion sociale et les inégalités.

 

A l’approche des fêtes de fin d’année, période où on s’affaire aux préparatifs des repas festifs que l’on va partager en famille ou entre amis, il ne faut pas pour autant oublier les personnes souffrant de la solitude. Chaque année, des millions de gens en difficulté, certains vivant la plupart du temps retranchés, ne peuvent se permettre de fêter Noël. Afin qu’ils ne soient pas oubliés, les Bouffons de la Cuisine organisent les « Tables de Noël », un grand repas solidaire au profit des plus démunis.

« C’est essentiel en cette période de fêtes, tout le monde doit donner un petit peu et tendre la main à ceux qui ont un peu moins que nous » explique Nolwenn Corre, jeune Chef étoilée de l’HPSM

« Faut se mettre au service des autres, et pour des gens qui n’ont peut-être pas forcément les moyens de venir… C’est l’occasion ou jamais de leur faire plaisir » ajoute Olivier Bellin, Chef doublement étoilé de l’Auberge des Glazicks à Plomodiern

Patrick Jeffroy, anciennement Chef doublement étoilé de l’Hôtel de Carantec et Oliver Bellin, Chef doublement étoilé de l’Auberge des Glazicks à Plomodiern


Des figures de la gastronomie en Bretagne pour un déjeuner festif inoubliable.

Ces chefs qui ont du cœur

Olivier Bellin (Auberge des Glazicks), Patrick Jeffroy (anciennement Chef de l’Hôtel de Carantec), Julien Marseault (Partage), Nolwenn Corre (HPSM), Jean-Luc L’hourre (Hôtel Marinca-Corse), Yvon Morvan (Le Vioben), Nicolas Carro (Hôtel de Carantec), Frédéric Claquin (Villa Tri Men), Florian Michel (Cuisinier de la République), Gérard Boscher (IFAC) ainsi que le chef Francis Nyebe (La Taverne-L’Etage), ont répondu favorablement à l’appel de l’association. Ils ont réalisé, accompagnés de quelques artisans; Ludovic Beaumont (boulanger), Jean-Yves Kermarrec (chocolatier), Sten Marc (fromager affineur) et Clément Bozec (torréfacteur), un déjeuner festif pour 70 bénéficiaires du Secours Populaire. Le service était quant à lui assuré par les bénévoles, certains présents depuis le début de l’aventure.

« Les chefs sont tous bénévoles et répondent présents chaque année… On a même dû en refuser certains car nous étions au complet » confie Sonia Dupuis, coordinatrice des Bouffons de la cuisine en Bretagne.

Restaurant La Taverne, établissement prêté gracieusement par Maxime Rallon, le propriétaire

Un menu de fêtes digne des restaurants étoilés

Huîtres chaudes gingembre espuma, Bouillon de canard et coques, Tarte au foie gras, Dos de lieu jaune et gourmandises de légumes oubliés, crème de Yuzu, Pressée de reines des reinettes, crème glacée au sarrasin grillé, confiture de lait et liqueur de cidre ont été concoctés par les chefs ce lundi midi au profit des bénéficiaires.

Les convives étaient ravis, c’était pour la plupart une découverte gustative. Séances photos, autographes ont clôturé ce merveilleux repas qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Cette démarche est possible grâce aux chefs, bénévoles, partenaires, aux professionnels qui prêtent gracieusement leur établissement et aux dons de produits.

 

A propos des Bouffons de la Cuisine

Michel TRAMA, Chef doublement étoilé à Puymirol (47) dans le Lot-et-Garonne, fonde au mois de septembre 2017, l’association des chefs qui ont du cœur  » les Bouffons de la Cuisine « .

Cette association a pour but d’offrir aux personnes les plus démunies, n’ayant ni les moyens ni l’occasion de fêter cette période spéciale de l’année en famille ou entre amis, l’opportunité de profiter d’un moment convivial et festif autour d’un repas gastronomique.

Association Les Bouffons de la Cuisine
Les Chefs qui ont du cœur
https://lesbouffonsdelacuisine.org




Carantec : Patrick Jeffroy a vendu son Hôtel-Restaurant

Patrick Jeffroy, chef doublement étoilé et propriétaire depuis 2000 de l’hôtel-restaurant Le Carantec (29) dans le Finistère, a vendu son établissement. Nicolas Carro, chef exécutif du Chambard** (68), en Alsace, passera derrière les fourneaux dès le 1er octobre 2019.

Patrick Jeffroy, 67 ans, Chef emblématique breton installé dans la baie de Morlaix, a vendu son hôtel-restaurant de Carantec dans le Finistère à Franck Jaclin, propriétaire de nombreux établissements renommés dans la région, notamment le Château de Kergroadez (Bréles), l’éco-hôtel et restaurant étoilé Le Château de Sable (Porspoder), le restaurant Le Castel Ac’h (Plouguerneau) pour ne citer qu’eux.
Ce Chef de renom, ayant déjà été distingué par le guide Michelin dans les années 80, a rapidement décroché deux étoiles pour son restaurant éponyme en 2002. Le Gault&Millau a quant à lui accordé un 16/20 pour sa cuisine de terroir qui invite au voyage.

Nicolas Carro, Patrick Jeffroy et Franck Jaclin

Le nouveau Chef, un natif des Côtes d’Armor exilé depuis quelques années en Alsace. Nicolas Carro, 30 ans, était chef exécutif aux côtés d’Olivier Nasti, 2 étoiles au Chambard, à Kaysersberg (68). Il vient de s’installer à Carantec avec sa famille, son épouse était chef de rang dans le même établissement alsacien.

Patrick Jeffroy, passe les commandes en douceur. Il lui a présenté les équipes et lui fait faire le tour de ses fournisseurs.
Il dirigera son dernier service le 29 septembre prochain. Nicolas Carro passera quant à lui derrière les fourneaux le 1er Octobre.

Hôtel de Carantec
20, rue du Kelenn
29660 Carantec
02 98 67 00 47
www.hoteldecarantec.com




Lancement du Guide Tables et Saveurs de Bretagne 2019-2020

A l’occasion de la sortie du nouveau Guide « Tables et Saveurs de Bretagne », les membres de l’association ont reçu, ce dimanche 26 mai 2019, le grand public ainsi que les partenaires et médias sur l’Esplanade du Port de Vannes (56) dans le Morbihan. Sur invitation et pour fêter le lancement de la nouvelle édition, les Chefs ont présenté leur maison, distinguée par le Guide Michelin ou le Gault & Millau, lors d’un cocktail dînatoire. Créée en 1990, l’association a pour objectif de promouvoir la gastronomie bretonne et de valoriser le métier de cuisinier et de restaurateur.

Ce dimanche 26 mai, les membres de l’association Tables et Saveurs de Bretagne, entourés de quelques partenaires et producteurs, ont présenté le guide 2019-2020, à Vannes (56) dans le Morbihan. Sur invitation et à l’occasion de la sortie de la nouvelle édition, les chefs ont accueilli le grand public lors d’un cocktail dînatoire.

L’association Tables et Saveurs de Bretagne, créée il y a plus de vingt ans, regroupe cette année, 32 chefs, étoilés Michelin pour la plupart ou récompensés de trois Toques au Gault & Millau, répartis dans les départements bretons; Finistère (29), Morbihan (56), Côtes d’Armor (22) et en Ille et Vilaine (35) ainsi qu’en Loire-Atlantique (44).

Signé en première page par Christian Le Squer, le guide, édité à 35 000 exemplaires, est disponible gratuitement dans les différents établissements. Le chef triplement étoilé du restaurant Le Cinq à Paris (75) y met à l’honneur sa Bretagne natale.

« La Bretagne… terre de mon enfance… » (extrait)

« Merci à vous les artisans de cette terre si belle et si rude de nous procurer un tel bonheur. » (extrait)

« Cette année, l’association a souhaité s’ouvrir en intégrant dans le guide de nouvelles tables parrainées », confient Noémie Guého et Baptiste Denieul, les co-présidents. « Les chefs de Tables et Saveurs de Bretagne ont ainsi sélectionné de jeunes talents, très prometteurs, proches des critères nécessaires pour intégrer l’association. »

Les tables parrainées en 2019 par Tables & Saveurs de Bretagne :

La Chebaudière à Auray (56), Chef François Demassard
L’Auberge à Saint-Anne-D’AURAY (56), Chef Julien Doupeux
Le Kerstéphanie à Sarzeau (56), Chef Arnaud Domette
Louise à Lorient (56), Chef Julien Corderoch
L’Annexe à Vannes (56), Chef David Kiburse
Roza à Nantes (44), Chef Jean-François Pantaleon
Le Manoir de la Régate à Nantes (44), Chefs Loïc et Mathieu Pérou
L’Hôtel Restaurant de la Marne à Paimpol (22), Chef Mathieu le Tinier
Le Domaine de Boisgelin à Pléhédel (22), Chef Mathieu Kergourlay
Le Manoir de Lan Kerellec à Trébeurden (22), Chef Anthony Avoine

L’association, qui a pour objectif de promouvoir la gastronomie bretonne, le métier de cuisinier et de restaurateur met également à l’honneur le terroir breton au travers de producteurs.

Tables et Saveurs de Bretagne
www.tablesetsaveursdebretagne.com




« Les Bouffons de la Cuisine » : Des chefs de cœur pour un Noël pas comme les autres

Ce mardi 26 décembre 2017, « Les Bouffons de la Cuisine » ont organisé, avec le Secours Populaire, la 1ère édition des Tables de Noël au profit des plus démunis. C’est au restaurant Fuxia, à Brest, en Finistère, que le repas festif a été cuisiné par des chefs bretons de renom, Patrick Jeffroy, Olivier Bellin et Julien Marseault. A l’initiative de Michel Trama, chef doublement étoilé du Sud-Ouest de la France et fondateur de l’association des chefs qui ont du cœur « les Bouffons de la Cuisine », ce sont plus de 100 convives qui se sont régalés et ont vécu un Noël pas comme les autres.

Michel TRAMA, chef doublement étoilé de l’Aubergade à Puymirol, tout près d’Agen, fonde au mois de septembre 2017, l’association des chefs qui ont du cœur « Les Bouffons de la Cuisine ». L’association a pour but d’offrir aux personnes les plus démunies, n’ayant ni les moyens ni l’occasion de fêter cette période spéciale de l’année en famille ou entre amis, l’opportunité de profiter d’un moment convivial et festif autour d’un repas gastronomique.

« Comment ? En offrant des repas aux plus défavorisés et en permettant des échanges, en créant du lien social autour de ces repas gratuits pour rompre l’isolement » explique le président-fondateur de l’association, Michel Trama

Des étoiles dans les yeux, des étoiles dans la cuisine

Olivier Bellin, Jacques Thorel, Patrick Jeffroy et Julien Marseault

Il se dégage de la cuisine une grande bouffée de générosité

C’est dans une ambiance chaleureuse et conviviale que 103 personnes issues d’un milieu défavorisé, dont 25 enfants, tous invités par le Secours Populaire, ont dégusté ce repas gastronomique cuisiné par des chefs de cœur, 3 figures de la gastronomie bretonne : Patrick Jeffroy, chef doublement étoilé du restaurant éponyme à Carantec, Olivier Bellin, chef doublement étoilé de l’Auberge des Glazicks à Plomodiern et une étoile à Hong Kong et Julien Marseault, chef étoilé au Château de Sable à Porspoder. Jacques Thorel, ancien chef doublement étoilé de l’Auberge Bretonne à la Roche-Bernard (56), est venu leur prêter main forte à quelques jours de la Table de Noël qui se tiendra à Vannes en janvier.

« Nous sommes chanceux dans nos établissements, faire plaisir est notre challenge aujourd’hui », explique Olivier Bellin « J’ai été touché par le discours qu’à tenu Michel Trama à New-York lors du congrès des Tables du Monde. Le chef m’a ému par son histoire et sa générosité, je ne pouvais que m’engager. C’est une belle manifestation, les chefs qui ont répondu présent sont des privilégiés », confie Olivier Bellin

Un événement rempli d’humanité

Les Tables de Noël des Bouffons de la Cuisine

Florence et Pierre Christmann, propriétaires du restaurant Fuxia, privatisé pour l’occasion et mis gracieusement à disposition des « Bouffons de la Cuisine » et du Secours Populaire, ont chaleureusement accueilli dans leur établissement les invités, les chefs, les bénévoles, des élèves de terminale Pro Hôtellerie-Restauration du lycée Fénelon venus assurer le service et quelques partenaires. C’est au son de mélodies de Noël que les convives, installés autour de tables joliment dressées et décorées, ont profité de ce repas spécialement concocté pour eux. Les enfants se sont également régalés de délicieuses crêpes, salées et sucrées, confectionnées par la crêperie Ti Saozon à Roscoff.

« Notre métier, c’est de faire plaisir, mais aujourd’hui cela prend encore plus de signification. Il faut démocratiser la gastronomie », souligne Patrick Jeffroy

« C’est un plaisir de faire plaisir », affirme Julien Marseault « C’est naturel de faire cela, c’est tout simplement le cœur qui parle », réplique le jeune chef

Au menu :

Apéritif et Amuse-bouche
Flan de Saint-Jacques aux herbes fraîches
Lieu de ligne en cuisson douce, Cappelletti de seiche et condiments, mousse légère cresson gingembre
Fromages du Bout du monde
Fondue de pommes caramélisées, crème glacée sarrasin
Café, Chocolats et Macarons

 

A la fin du repas, une dizaine de convives a félicité et remercié les chefs et les personnes ayant participé de près ou de loin à ces instants de bonheur. Les enfants, intimidés, ont tout de même souhaité repartir avec une photo souvenir et une dédicace.

Tous les produits ont été offerts par les partenaires.

Daniela Abiliou
Photos ©Daniela Abiliou

Association Les Bouffons de la Cuisine
Michel Trama
https://lesbouffonsdelacuisine.org




La Liste 2018 : Trois tables bretonnes figurent dans le classement des 1000 meilleurs restaurants au monde

La Liste, le classement lancé en 2016 par le Quai d’Orsay, en réponse notamment au britannique «World’s 50 Best Restaurants», vient de sacrer pour la seconde année consécutive la table de Guy Savoy (note 99,75/100), à la Monnaie de Paris (Vie). Trois restaurants Français sont dans le TOP 10 et 26 dans les 100 premiers. Trois restaurants bretons figurent dans les 1000 meilleurs restaurants au monde. L’Amphitryon à Lorient, L’Auberge des Glazicks à Plomodiern et Patrick Jeffroy à Carantec.

 

Les trois tables bretonnes ont été classées parmi les 1000 meilleurs restaurants au monde avec d’excellentes notes.

96.25/100 – L’Amphitryon à Lorient dans le Morbihan, le restaurant triplement étoilé du chef Jean-Paul Abadie. Après plus de 40 ans de carrière, le chef a pris la décision cet été de cesser son activité. A partir du 11 décembre, l’ancien chef du Château Locguénolé (56), Olivier Beurné, sera le nouveau chef de l’Amphitryon.

L’Amphitryon***
127 Rue du Colonel Muller
56100 Lorient

92.75/100 – L’auberge des Glazicks à Plomodiern (29) dans le Finistère, le restaurant doublement étoilé du chef Olivier Bellin. Son restaurant  » The Ocean  » à Hong Kong vient d’être distingué d’1 étoile par le Guide Michelin Hong Kong Macau.

L’auberge des Glazicks**
7 Rue de la Plage
29550 Plomodiern

The Ocean*
Shop 302
28 Beach Road
Repulse Bay, Hong Kong

87.25/100 – Patrick Jeffroy à Carantec (29) dans le Finistère, le restaurant éponyme doublement étoilé du chef Patrick Jeffroy.

Restaurant Patrick Jeffroy**
20 Rue du Kelenn
29660 Carantec

 

Issue de la compilation de centaines de guides et sites d’avis en ligne, l’édition 2018 de LA LISTE présente une sélection impressionnante de 15 000 adresses exceptionnelles plébiscitées dans 165 pays. Le tout, accessible depuis une application mobile multilingue entièrement redéfinie. Portée par une équipe internationale d’experts et de gastronomes réunis autour de Philippe Faure, Ambassadeur de France, LA LISTE a pour ambition de créer la meilleure sélection gastronomique internationale, servant de référence aux gourmets du monde entier.

LES NOUVEAUTÉS

LA LISTE propose cette année une sélection structurée en 3 catégories distinctes avec un total de 16 000 adresses :
– « Top 1000 Mondial » : le classement des 1000 meilleurs restaurants du monde notés et classés selon les plus grands guides et critiques gastronomiques
– « Tables d’Exception » : une cuisine reconnue et plébiscitée comme une des meilleures du pays ou de sa région- 5000 établissements
– « Coups de Cœur. Food Gems » : une pépite locale qui représente une gastronomie abordable pour un beau moment de convivialité. Une cuisine de grande qualité à prix raisonnable.

Retrouvez toutes les informations de la liste sur les Nouvelles Gastronomiques de France

www.laliste.com




Beau succès pour le Festival du Château Gourmand

C’est dans le magnifique château de Kergroadez à Brélès en Bretagne que s’est déroulée du 15 au 18 octobre 2015, la première édition du festival du Château Gourmand. Sous les parrainages d’Olivier Bellin et Patrick Jeffroy, le projet initial est porté par Julien Marseault (Château de sable) et Romain Pouzadoux l’Imaginaire qui ont eu envie de créer un événement fédérateur autour de la gastronomie et d’inviter d’autres chefs à venir cuisiner les produits de leur terroir. « Tous les chefs en France cuisinent la Bretagne, ses poissons, ses fruits de mer et ses crustacés », souligne Romain Pouzadoux. « Avec Julien Marseault nous avons créé l’association « Château Gourmand » qui réunit aujourd’hui 5 bénévoles et qui va sans doute porter d’autres projets et événementiels gastronomiques », annonce le chef de l’Imaginaire à Brest.

Partant de l’organisation de diner de gala à 6, 8 et 10 mains le festival du Chateau Gourmand a pris de l’ampleur invitant plus de 850 enfants jeudi et vendredi, un marché des producteurs, réunissant 85 bénévoles, organisant plus de 150 ateliers, animations et conférences pour le grand public, réunissant des chefs étoilés, Meilleur Sommelier de France, Meilleur Ouvrier de France, célèbres pâtissiers, Maitres Cuisiniers de France dans une belle ambiance conviviale, festive, de partages, d’échanges, de rencontres et de valeurs gastronomiques.

« Organisant le marché des producteurs et l’ouvrant au grand public et aux familles nous avons souhaité créer un lien », relève Franck Jaclin, propriétaire du château Kergroadez. « Nous avons monté une association il y a 7 mois », dit-il « et notre projet a séduit. »

« C’est avec le coeur qu’on vient en Bretagne » s’était exclamé Jonathan Blot lors du diner de gala samedi soir auquel le célèbre pâtissier d’acide Macaron avait participé. « C’est un énorme échange entre chefs et grand public » s’est réjouit Julien Marseault, « c’était un beau challenge, un beau défi que nous avons pleinement relevé »


Beau succès pour le Festival du Château Gourmand
« L’organisation des diners de gala, des ateliers et des animations n’étaient pas évidentes, mais nous avons réussi », rajoute Romain Pouzadoux, second porteur du projet. « Nous espérons qu’il y aura une seconde édition », dit-il avant de rejoindre de la première Battle culinaire improvisée.

Ce sont les deux Meilleurs Ouvriers de France Poissonniers 2015 : Sophie Fernandez et Jonathan Buirette qui ont été désignés capitaines d’équipe. Après avoir animé une conférence « Vers un étal durable, pour une consommation responsable », puis un atelier plus technique : la découpe de poisson et l’ouverture de coquillages, ils ont accepté de participer à une bataille culinaire. D »un coté : Sophie Fernandez, Julien Binz et Charles Vaucelles, de l’autre Jonathan Buirette, Romain Pouzadoux et David Royer ont réalisé le plus de plats possibles en une heure animée par Franck Pinay-Rabaroust. « Pas de thème imposé, le sujet est libre », explique-t-il désignant les ingrédients « du panier mystère », c’est le public à l’applaudimètre qui a désigné les vainqueurs dans une ambiance « bon enfant », gourmande et joyeuse.


Beau succès pour le Festival du Château Gourmand
Le village des artisans, en association avec la marque «Tout commence en Finistère», a mis en exergue les produits des artisans et des producteurs du Finistère. Cet espace, est un berceau pour l’accueil des petites entreprises et leur permet tout en présentant leurs production au grand public, de rencontrer des professionnels de la gastronomie venu de France entière.

Le marché des producteurs a fait la part belle aux terroirs et ses saveurs; algues, ail fumé, oignons de Roscoff, atelier de fabrication de crêpes, beurre Bordier, élaboration de Kouign-Amann, brasserie des Abers, les épices, coquillages de la mer, la ferme Kerandel, ferme Sainte-Cécile, confitures « caracole aux doigts », le Ruffé à Brest, le Groin de Folie à Ploudaniel, Secrets de Druide, Vergers de la Silve, Galette et crêpes Michel Bailly et bien d’autres encore.


Beau succès pour le Festival du Château Gourmand
Dans son Le Jardin des Possibles, Bernard Seiler a passionné l’assemblée avec son installation alchimique d’extraction de plantes pour soustraire la quintessence du produit et créer des huiles essentielles culinaires, hydrolats et eaux florales, tous issus d’un même process.

Avec son épouse, Nicole Seiler, maraichère, ils ont ouvert « Le Jardin des possibles », où elle cultive une trentaine de plantes et fleurs – rosiers, bégonias, capucine, primevères… – qui, une fois séchées, seront utilisées en cuisine pour les confitures, les sirops, les sauces, les tisanes… Elle fait ses semis bio, investit dans des coups de cœur et commercialise ses produits auprès de restaurants locaux engagés dans une démarche de qualité et qui osent une cuisine de plantes et de fleurs.


Parcours de blogueur, cuisine du monde et séance de dédicace par Bernard Laurance

Parcours de blogueur, cuisine du monde et séance de dédicace par Bernard Laurance


la battle des chefs : de G à D Charles Vaucelles, Romain Pouzadoux, Julien Binz, Sophie Fernandez, Jonathan Buirette et David Royer

la battle des chefs : de G à D Charles Vaucelles, Romain Pouzadoux, Julien Binz, Sophie Fernandez, Jonathan Buirette et David Royer



Beau succès pour le Festival du Château Gourmand
Stéphane Pitré, chef du restaurant Louis à Paris qui vient d’ouvrir en mars 2015 a animé deux démonstration culinaires: l’une autour de la cuisine des champignons et la seconde ; « Comment travailler le miso?  »

« Jaime beaucoup travailler les produits japonais » dit-il « et en particulier la pâte à miso qui ouvre le champ des possibles », dévoilant au public étonné le « beurre de poule ». « Le process est simple », explique-t-il. « On dépose un jaune d’oeuf entre deux gaze au coeur d’une pâte à Miso pendant 3 ou 4 jours et on obtient une texture particulière qui évoque un beurre, tartiné et légèrement fumé, il fait sensation sur un simple bout de pain.


Beau succès pour le Festival du Château Gourmand
Dans le cellier du Château, des vignerons exposaient leurs vins, des sommeliers orchestraient des dégustations commentées de vins et des belles bouteilles ont été découvertes. Toutes les régions viticoles de France ont été représentées et les thématiques des conférences viniques ont mis en exergue les cépages des différentes régions, les méthodes de dégustations et les meilleurs accords mets/vins pour chaque vin.


Beau succès pour le Festival du Château Gourmand
Les temps forts de ce festival du château Gourmand étaient sans aucun doute les diners de gala où tous les acteurs de la gastronomie officiaient dans une belle harmonie. « Nombreux sont les chefs qui sont venus à la demande de Sonia Dupuis », a souligné Franck Jaclin, le président de l’association, « Il faut rendre à César ce qui appartient à César » sourit-il, « Et je l’en remercie »

Par Sandrine Kauffer




Du 15 au 18 octobre 2015 Le festival du Château Gourmand

Du 15 au 18 octobre 2015, L’association « Le Château Gourmand », lance pour la première année son festival « Le Château Gourmand » au château de Kergroadez à Brélès en Bretagne.
Sous les parrainages d’Olivier Bellin et Patrick Jeffroy (2** Michelin), ce rassemblement de quatre jours est une première en Bretagne. De nombreux autres chefs ont déjà répondu présent : Christophe Felder, Sophie Fernandez, Christophe Hay, Bernard Laurence, Pascal Leonetti, Jean-Luc L’Hourre, Julien Marseault, Mathieu Menguy, François Pasteau, Joël Philipps, Stéphane Pitré, Romain Pouzadoux, David Royer, Jonathan Blot, Jonathan Buirette, Jean-Yves Crenn et Julien Binz participent à des ateliers de cuisine, démonstrations, conférences élaborent un menu de gala servi dans le château. Olivier Bellin sera le président du jury du concours pour amateurs « Toqués d’Iroise »

 


Du 15 au 18 octobre 2015  Le festival du Château Gourmand
Avec une volonté de mettre en avant la gastronomie au naturel, nous avons organisé un rassemblement de quatre jours sur la gastronomie au naturel, et locale, à destination des enfants, des entreprises, des familles et des chefs de cuisine français et étrangers.dans un lieu d’exception, le château de Kergroadez » a souligné Franck Jaclin, président de l’association.

À l’initiative de Julien Marseault et de Romain Pouzadoux, chefs cuisiniers au Château de sable à Porspoder et à l’Imaginaire à Brest, le projet de ce festival s’est construit avec une volonté de mettre en avant la gastronomie au naturel et de valoriser notre territoire et les producteurs finistériens.

« Au-delà de l’organisation d’un simple événement nous souhaitons que cela soit un moment de rencontre, d’échange et de partage entre les professionnels, les enfants, le public, les bénévoles et les différents partenaires présents » expliquent les deux chefs.


Du 15 au 18 octobre 2015  Le festival du Château Gourmand
Le festival du Château Gourmand est un projet ambitieux, qui se veut pédagogique et collectif autour de la gastronomie au naturel. L’association souhaite que les différents publics soient actifs, en leurs proposant notamment des ateliers, des concours, des conférences, des démonstrations, une librairie gourmande et des diners de gala… L’implication du plus grand nombre d’acteurs et la collaboration sont les maîtres mots de ce festival.
Le recrutement des chefs et sommeliers animant les ateliers et des partenaires est opéré par Sonia Dupuis L’agence Cook and Com (06 81 10 81 88)

Les animations 
Jeudi 15 et vendredi 16 octobre en journée :
Animations et pique niques géant pour les enfants des écoles, fabrication du kouign aman, du pain, du chocolat, les légumes de la mer et de la terre … Les enfants réalisent une brochette de fruits pour leur pique-nique géant, le partage d’un moment inoubliable,

Diner de gala
Jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 octobre en soirée :
Dîners de gala proposés par 2, 3 ou 4 grands chefs par soir. Au menu 7 plats gastronomiques et un accord mets et vins.

70 ateliers culinaires
Samedi 17 et dimanche 18 octobre : plus de 70 ateliers culinaires et œnologiques, démonstrations, joutes entre chefs et conférences sont proposés dans les espaces couverts ou au sein du château de Kergroadez.
Chacun pourra se promener dans « Le Cellier du château », « Le Village des artisans », « Le Pavillon des entreprises » et les différents espaces de restauration. De plus le concours « Les Toqués d’Iroise » permet de se mesurer par équipe, et « Les Tréteaux Gourmands » d’échanger ses recettes les plus succulentes …

Informations pratiques billetterie et réservations 
Accès au site : 3€
Participation aux ateliers, démonstrations ou conférences : de 1 à 5€.
L’achat des places et les réservations des animations en ligne sur le site internet www.lechateaugourmand.fr