« Les Crêpes, l’Art, la Manière » par Catherine Merdy-Goasdoué

« Les Crêpes, l’Art, la Manière », le deuxième livre de Catherine Merdy-Goasdoué, préfacé par le Chef étoilé Nicolas Conraux de La Butte à Plouider (29) et Gilles Stéphant président de la Fédération de la Crêperie. Dans ce nouvel ouvrage l’auteure a souhaité rendre accessibles toutes les compétences acquises et perfectionnées avec le temps pour parvenir à la maîtrise de ce prestigieux tour de main.

Primé par l’Académie Nationale de cuisine en 1996, les éditions Jérôme Villette offraient il y a 25 ans l’opportunité d’écrire un premier livre sur son métier, sa passion… les crêpes bretonnes: « Le livre des crêpes ».

Forte, depuis, d’une longue expérience dans l’entreprenariat, avec la création de plusieurs crêperies, mais aussi de la formation continue au GRETA avec l’Éducation Nationale, Catherine Merdy-Goasdoué créer en parallèle sa propre école destinée aux novices comme aux professionnels et développe un service d’ingénierie en crêperie.
Dans ce nouvel ouvrage, « Les Crêpes, l’Art, la Manière », elle a souhaité rendre accessibles toutes les compétences acquises et perfectionnées avec le temps pour parvenir à la maîtrise de ce prestigieux tour de main.

L’art et la manière de faire les crêpes: l’éventail du matériel, les recettes de pâtes à crêpes du terroir, la réalisation d’un pâton de froment et de sarrasin, les secrets du tour de main, les différents pliages,…. des recettes culinaires les plus simples aux plus élaborées… Une multitude de photos illustre pas à pas l’exécution de toutes les techniques, des plus basiques aux plus complexes, avec aisance.

« La transmission de cette maîtrise est toute mon ambition. Mon plus grand souhait, mon aspiration, est de participer à la juste reconnaissance de la crêpe bretonne, de conforter la place de notre profession et de notre cuisine dans la grande famille de la gastronomie française et de participer à l’exportation de cet art culinaire breton dans les cuisines de France et du monde.

Une passion qui m’anime depuis l’enfance : l’Art et la Manière de faire les Crêpes.

A vos biligs! »

Catherine Merdy-Goasdoué

 

 

« Les Crêpes, l’Art, la Manière »
Catherine Merdy-Goasdoué
www.japprendslacrepe.bzh
37 recettes amuse-bouche, sucrées et salées
23 recettes de pâtes
192 pages – 420 photos
39€




Restaurateurs Pointe Bretagne : Nos Restaurateurs ont du Talent 2019

Dans le cadre de la semaine du goût, les restaurateurs finistériens, membres de l’association Restaurateurs Pointe Bretagne, vont proposer du samedi 5 au dimanche 20 octobre 2019 des menus originaux basés sur des produits retenus à l’occasion de la 25ème édition « Nos Restaurateurs ont du Talent » afin de faire découvrir les produits de saison et du terroir.

Depuis plus de 24 ans, dans le cadre de la semaine du goût, le groupement des Restaurateurs Pointe Bretagne organise l’opération « Nos Restaurateurs ont du talent » afin de faire découvrir les produits de saison et du terroir breton.

L’ensemble des restaurateurs du Finistère va ainsi travailler, pendant 15 jours, une liste de produits définis au travers d’un menu spécifique qui met en avant les produits de saison, en filière locale. Cette année, les chefs vont cuisiner autour de produits tels que :

Foie Gras
Choux
Coquillages et Crustacés
Chocolat
Coing

Restaurateurs et Menus à découvrir sur Les Restaurateurs de la Pointe Bretagne

Participer à «Nos restaurateurs ont du talent 2019» avec le groupement des restaurateurs Pointe Bretagne pour la 25ème année c’est :

Donner du sens aux valeurs que nous partageons tous en Finistère

Promouvoir les produits frais, le circuit-court et le fait maison

Mettre en avant la technicité de nos métiers et la valeur ajoutée de la créativité

Offrir le meilleur d’un moment gourmand passé dans les restaurants du département

Vivre de nouvelles aventures gustatives !

Thierry Beauvy,
Président du groupement des restaurateurs Pointe Bretagne

Valorisation de la biodiversité :

Les membres sont des professionnels de la restauration qui proposent une cuisine traditionnelle qui met à l’honneur les producteurs de races animales locales et de variétés végétales bretonnes, les produits du terroir et de la mer en lien étroit avec une gastronomie de qualité, d’agriculture et de pêche locale. Ils s’engagent à valoriser les produits issus de la biodiversité tout en mettant en avant le patrimoine culinaire artisanal.

Les tables adhérentes sont reconnaissables grâce à la plaque en bronze représentant le logo (motif Celtique) du groupement apposée à l’entrée de chaque établissement.
Le guide, gratuit, est disponible dans les Offices de Tourisme du Finistère, à l’aéroport de Brest Bretagne, chez les adhérents et les partenaires ainsi que sur le site internet de l’association.

 




Six bretons distingués par le Gault & Millau Tour 2019

La région Ouest, une des étapes du Tour de France du Gault&Millau, a accueilli ce lundi 30 septembre le Gault&Millau Tour 2019 au Château d’Apigné à Rennes (35), en Ille-et-Vilaine. Comme chaque année, les équipes du guide jaune sillonnent la France pour remettre des trophées. 6 bretons figurent au palmarès.

 

La région Ouest, une des étapes du Gault&Millau Tour

Gault&Millau, dénicheur de talents et initiateur de tendances, a fait étape, le lundi 30 septembre 2019 en région Ouest, au Château d’Apigné à Rennes (35), en Ille-et-Vilaine. Toutes les générations sont représentées lors de ces étapes du Gault&Millau Tour qui mettent en avant chefs, produits et savoir-faire régionaux. Ces événements rassemblent toute la profession pour une fête de la gastronomie en région.

Le Gault & Millau Tour

Le Gault&Millau Tour met à l’honneur chaque année six régions françaises. L’objectif est de récompenser les chefs les plus talentueux de leur région, de braquer les projecteurs sur leurs établissements en valorisant leur cuisine (Gault&Millau d’Or, Grands de Demain, Jeunes Talents, Espoirs, Innovation, Pâtissier, Terroir d’exception), le service (Sommelier, Accueil en salle et Jeune Talent service en salle), et le savoir-faire (Tradition d’aujourd’hui et Transmission).

Sylvain Guillemot, chef de l’Auberge du Pont d’Acigné reçoit le trophée Gault&Milau d’Or

Le Palmarès breton par Marc Esquerré, rédacteur en chef du guide national Gault&Millau :

Sylvain Guillemot reçoit le trophée Gault&Milau d’Or
Auberge du Pont d’Acigné à Noyal sur Vilaine (35) 17/20 – 4 toques

C’est aujourd’hui l’un des deux seuls quatre toques de Bretagne. Formé auprès de Jacques Thorel (l’Auberge Bretonne) et d’Alain Passard, Sylvain Guillemot, chef de l’Auberge du Pont d’Acigné reçoit le trophée Gault&Milau d’Or pour sa cuisine qui gagne chaque saison en épure et en justesse.

Anthony Jéhanno reçoit le trophée Cuisine de la Mer
Terre Mer à Auray (56) 14/20 – 2 toques

Anthony Jéhanno s’était déjà distingué dans son premier Terre-Mer. Avec son épouse, il a récemment investi l’élégant Manoir de Kerdrain où sa cuisine qui fait confiance aux fournisseurs locaux fait merveille. Nous lui décernons le trophée Cuisine de la Mer.

Yvann Guglielmetti reçoit le trophée Jeune Talent
La Ville Blanche à Rospez (22) 14/20 – 2 toques

Les époux Jaguin avaient fait de leur Ville Blanche, à Rospez, juste à côté de Lannion, l’une des étapes les plus intéressantes de Bretagne. Et il n’était pas question de transmettre leur bébé à n’importe qui. Avec Yvann Guglielmetti, on peut affirmer qu’ils ont fait bonne pioche. Notre trophée Jeune Talent, formé auprès de Ronan Kervarrec (à la Chèvre d’Or puis à l’Hostellerie de Plaisance), a manifestement un gros potentiel.

Nolwenn Corre reçoit le trophée Naturalité
Hostellerie de la Pointe Saint-Mathieu à Plougonvelin (29) 14/20 – 2 toques

Nolwenn Corre a grandi dans la maison familiale et a succédé avec brio à son père Philippe aux commandes de l’Hostellerie de la Pointe Saint-Mathieu. Sa cuisine bretonne, iodée et aux accents sudistes est distinguée par notre trophée Naturalité.

Charlotte Pouzadoux reçoit le trophée de l’Accueil
L’Imaginaire 14/20 à Brest (29) 14/20 – 2 toques

A Brest, l’Imaginaire s’est rapidement invité dans le clan des tables qu’il faut connaître. Grâce à Romain Pouzadoux évidemment, à la cuisine aux alliances qui détonent, mais aussi grâce à son épouse, Charlotte, à qui nous remettons le trophée de l’Accueil et dont le rayonnement en salle n’est bien sûr pas étranger à la réputation grandissante de cette adresse.

Marion Denieul reçoit le trophée Jeune Talent Service en Salle
Auberge Tiegezh à Guer (56) 15/20 – 3 toques

C’est encore une histoire de duo : Baptiste Denieul, qui a transformé la crêperie familiale l’Auberge Tiegezh en un trois toques déjà incontournable, est indissociable de son épouse Marion, délicieuse directrice de salle à qui nous décernons le trophée Jeune Talent Service en Salle.

 




La Table du Comté s’installe à Rennes

Après Lyon, Strasbourg, Nantes, Marseille, Bordeaux et Lille, c’est à Rennes (35), en Ille-et-Vilaine, que la Table du Comté poursuit son voyage. Pour sa 7ème édition, cet événement gastronomique unique et ouvert à tous s’installe au cœur de la galerie d’art 40mcube du 3 au 7 octobre 2019. Des producteurs de lait, fromagers, affineurs et crémiers seront présents pour évoquer le Pays du Comté, leur savoir-faire et la passion qui les lie. Un restaurant éphémère accueillera 9 déjeuners et dîners d’exception réalisés par de grands chefs pour la plupart locaux.

Cet événement gastronomique unique et ouvert à tous débarque à Rennes du 3 au 7 octobre prochain. Marchés, festivals, restaurants, producteurs, spécialités locales, cette capitale de la Bretagne est une ville de gourmands. Une étape incontournable pour la Table du Comté qui a souhaité mettre en avant cette gastronomie rennaise en pleine mutation, vivante et accueillante.

Un restaurant éphémère accueillera 9 déjeuners et dîners réalisés par de grands chefs pour la plupart locaux autour du Comté. Cet événement créé sur-mesure se déroulera au cœur de la galerie d’art 40mcube, entièrement repensée pour l’occasion, en plein centre ville de Rennes.
11 chefs se succéderont pendant 5 jours pour sublimer le Comté à travers des menus gastronomiques. Producteurs de lait, fromagers, affineurs, crémiers seront présents pour évoquer le Pays du Comté, leur savoir-faire, la passion qui les lie collectivement.

UN CASTING DE CHOIX POUR FAIRE VIBRER LA TABLE DU COMTÉ À RENNES

La Table du Comté – Photo DR (Olivier Marie)

9 DÉJEUNERS ET DÎNERS D’EXCEPTION

Jeudi 3 octobre :

Dîner à 4 mains avec Sylvain Guillemot (*Michelin, Auberge du Pont d’Acigné à Noyal-sur-Vilaine) et Romuald Fassenet (Meilleur Ouvrier de France, *Michelin, restaurant Le Château du Mont-Joly à Sampans dans le Jura)

Vendredi 4 octobre :

Déjeuner avec Romain Joly (restaurant Origines à Rennes)
Dîner avec Sibylle Sellam et Grégoire Foucher (restaurant Bercail à Rennes)

Samedi 5 octobre :

Déjeuner avec Virginie Giboire (*Michelin, restaurant Racines à Rennes)
Dîner avec Jean-Marie Baudic (restaurant Le Ciel de Rennes à Rennes)

Dimanche 6 octobre :

Déjeuner avec Arnaud Guilloux (restaurant Coquille à Rennes)
Dîner avec David Etcheverry (*Michelin, restaurant Le Saison à Saint-Grégoire)

Lundi 7 octobre :

Déjeuner avec Blandine Lucas (restaurant Essentiel à Rennes)
Dîner à 4 mains avec Julien Lemarié (*Michelin, restaurant IMA à Rennes ) et Emmanuel Perrodin (chef nomade)

AUTOUR DE LA TABLE DU COMTÉ À RENNES

La Table du Comté – Photo DR (Olivier Marie)

DIMANCHE 6 OCTOBRE 2019, LE COMTÉ AU « MARCHÉ À MANGER »

La Table du Comté investit le Marché à manger, le premier food market rennais. Cet événement réunit chefs et food-trucks à La Criée-marché central de Rennes tous les premiers dimanches du mois. De grandes tablées, des rencontres pour vous faire découvrir la richesse de la gastronomie locale, dans l’ambiance sans chichi d’un marché alimentaire.

Au programme, fabrication à l’ancienne, éveil des sens, dégustations, rencontres avec les producteurs… Une animation gratuite et accessible à tous.

LA TABLE DU COMTE
http://www.comte.com/la-table-du-comte.html




Carantec : Patrick Jeffroy a vendu son Hôtel-Restaurant

Patrick Jeffroy, chef doublement étoilé et propriétaire depuis 2000 de l’hôtel-restaurant Le Carantec (29) dans le Finistère, a vendu son établissement. Nicolas Carro, chef exécutif du Chambard** (68), en Alsace, passera derrière les fourneaux dès le 1er octobre 2019.

Patrick Jeffroy, 67 ans, Chef emblématique breton installé dans la baie de Morlaix, a vendu son hôtel-restaurant de Carantec dans le Finistère à Franck Jaclin, propriétaire de nombreux établissements renommés dans la région, notamment le Château de Kergroadez (Bréles), l’éco-hôtel et restaurant étoilé Le Château de Sable (Porspoder), le restaurant Le Castel Ac’h (Plouguerneau) pour ne citer qu’eux.
Ce Chef de renom, ayant déjà été distingué par le guide Michelin dans les années 80, a rapidement décroché deux étoiles pour son restaurant éponyme en 2002. Le Gault&Millau a quant à lui accordé un 16/20 pour sa cuisine de terroir qui invite au voyage.

Nicolas Carro, Patrick Jeffroy et Franck Jaclin

Le nouveau Chef, un natif des Côtes d’Armor exilé depuis quelques années en Alsace. Nicolas Carro, 30 ans, était chef exécutif aux côtés d’Olivier Nasti, 2 étoiles au Chambard, à Kaysersberg (68). Il vient de s’installer à Carantec avec sa famille, son épouse était chef de rang dans le même établissement alsacien.

Patrick Jeffroy, passe les commandes en douceur. Il lui a présenté les équipes et lui fait faire le tour de ses fournisseurs.
Il dirigera son dernier service le 29 septembre prochain. Nicolas Carro passera quant à lui derrière les fourneaux le 1er Octobre.

Hôtel de Carantec
20, rue du Kelenn
29660 Carantec
02 98 67 00 47
www.hoteldecarantec.com




« Vive les algues ! » élu deuxième meilleur livre de cuisine du MONDE aux Gourmands Awards

Hugo Morel, artisan spécialisé dans les algues, a remporté le 2ème prix aux Gourmands Awards de Macao, pour son ouvrage « Vive les algues ! » publié aux Editions Trop Mad (Lorient). Les Gourmands Awards récompensent chaque année les meilleurs livres de cuisine et du vin dans le monde.

Hugo Morel, 37 ans, cuisinier et artisan spécialisé dans les algues à Roscoff dans le Finistère Nord, auteur de l’ouvrage « Vive les algues ! » a été sélectionné cet hiver pour les Gourmands Awards*, compétition qui s’est tenue à Macao, en Chine.

Son livre, publié aux Editions Trop Mad, a été élu deuxième meilleur livre de cuisine du MONDE dans la catégorie « sujet unique ».

« C’est un grand bonheur pour moi, une reconnaissance. », confie Hugo Morel

*Gourmand World Cookbook Awards

Vive les algues, en 80 recettes

Désormais consultant culinaire, Hugo Morel s’est passionné pour ces végétaux marins grâce à sa rencontre avec Henri Courtois, le fondateur de Bord à Bord (produits alimentaires à base d’algues) à Taulé, près de Morlaix. Depuis, Hugo Morel les cuisine et les partage.

 

 

 




Mouillettes de sarrasin, émulsion de Parmesan

Mouillettes de sarrasin, émulsion de Parmesan, une recette extraite de l’ouvrage Breton en Cuisine « Crêpes et Galettes pour toutes les occasions » publié aux Editions Ouest-France.

Entrée facile et bon marché

Pour 4 personnes

Préparation : 15 min
Cuisson : 15 min

250 g de pâte à galette (voir p. 4)
5 g de levure à gâteau
50 g de beurre
200 g de parmesan
350 g de crème liquide
Sel et poivre

. Incorporer la levure dans la pâte à galette épaisse

. Après 15 min de repos, cuire la pâte en disques de 15 cm, refroidir et détailler en mouillettes de 10 cm de long sur 2 cm de large

. Laisser refroidir

. Infuser le parmesan dans la crème

. Assaisonner et laisser infuser quelques minutes

. Filtrer

. Refroidir et fouetter jusqu’à consistance nappante ou mettre dans un shaker

Bretons en Cuisine

Crêpes et Galettes pour toutes les occasions
Editions Ouest-France
Photographies Sébastien MERDRIGNAC et Julien MOTA
96 pages – 40 recettes illustrées – 13,90€
Janvier 2019




Saint-Anne-d’Auray : L’Auberge reçoit le titre de « Maître Restaurateur »

Julien Doupeux, Chef de L’Auberge à Saint-Anne-d’Auray (56), dans le Morbihan, a reçu le titre de « Maître Restaurateur », le seul titre délivré par l’état pour la restauration Française afin de promouvoir la cuisine entièrement faite maison et les restaurateurs de métier.

Julien Doupeux, Chef du restaurant L’Auberge à Saint-Anne-d’Auray (56), charmante petite ville du Morbihan située entre Vannes et Lorient, vient de recevoir le titre de « Maître Restaurateur ». La prestigieuse plaque lui a été remise par Bruno Kerdal, président de l’UMIH 56 (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie du Morbihan) et Roland Gastine, le Maire de Sainte-Anne-d’Auray.
Julien Doupeux travaille uniquement avec des produits bruts, frais, de saison et de qualité. Il privilégie les circuits courts et s’associe aux petits producteurs locaux.

L’Auberge Saint-Anne-d’Auray – Photos DR

Originaire d’Auvergne, Julien Doupeux fait ses débuts dans la restauration à 14 ans. Il obtient très vite 2 mentions en pâtisserie puis part faire ses armes chez le Chef triplement étoilé Régis Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid (43) en Haute-Loire. Il y restera 4 ans, 1 année en tant qu’apprenti et 3 ans en tant que pâtissier.
Il poursuit son parcours en Bretagne chez Laurent Le Daniel, Pâtissier de renom et Meilleur Ouvrier de France à Rennes (35) en Ille et Vilaine.
En 2009, Julien Doupeux arrive à Saint-Anne-d’Auray. Il débute en tant que pâtissier de L’Auberge, puis cuisinier, et désormais chef du restaurant.

Un gage de qualité délivré par l’Etat

Un Maître Restaurateur est un professionnel qualifié, engagé sur plus de 30 critères : Cuisine certifiée faite maison, produits bruts et de saison majoritairement frais, circuits courts, qualité du service et de l’accueil, de la vaisselle et décoration, de l’hygiène… Créé en 2007 par le Gouvernement et les principales organisations professionnelles, ce titre est attribué par le préfet après un audit de contrôle réalisé par un organisme indépendant et pour une durée de 4 ans (renouvelable).

www.maitresrestaurateurs.com

Daniela Abiliou

L’Auberge
56 rue de Vannes
56400 Sainte-Anne-d’Auray
https://www.auberge-sainte-anne.com/




Classement Food’s Who par Atabula : Quatre bretons dans la liste

A l’initiative de Ézéchiel Zérah, chef de projet, la première édition de Food’s Who, liste qui réunit de manière « subjective et non exhaustive » les 500 personnes les plus influentes dans l’univers de la gastronomie en France, a été lancée le 2 juillet 2018 par le site Atabula. Parmi les 500 professionnels cités, quatre bretons ont été sélectionnés, deux chefs cuisiniers, un pâtissier-Meilleur Ouvrier de France et un journaliste culinaire.

Ézéchiel Zérah coordonnateur du Food’s Who et rédacteur en chef adjoint du média Atabula, a lancé le 2 juillet dernier le classement qui répertorie, dans 20 catégories, les 500 personnalités qui font preuve d’influence dans leur univers. 4 bretons cités dans le classement :

Olivier Bellin – L’Auberge de Glazicks** à Plomodiern – 29 Finistère

On parle ici d’un poids lourd parmi les prétendants à la troisième étoile Michelin. La raison ? Question identité et ancrage territorial, Olivier Bellin a un coup d’avance sur ses concurrents. Il avait commencé par le travail autour du blé noir et valorise aujourd’hui les accords terre-mer avec les produit tripiers, que peu exploitent. Ce qui donne un élégant et pointu plat construit autour de poireaux fumés, huîtres, moelle de bœuf et persil. Car sous ses airs d’ogre-aubergiste de province, Olivier Bellin est un orfèvre délicat de l’assiette, élevé par Joël Robuchon auprès duquel il a gardé force de travail, rigueur et précision tout en s’éloignant du style géométrique du maître. L’adresse a été visitée près d’une demi-douzaine de fois en 2017 selon nos informations. Autant dire que cette Auberge coche toutes les cases du futur restaurant triplement étoilé. Une Auberge qui revendique de pratiquer une cuisine du Finistère voire de pointe-Finistère. Reste à savoir si Olivier Bellin n’est pas la toque trop parfaite pour le titre justement. En cas de récompense, ce serait la seconde fois qu’on célébrerait trois astres en Bretagne après Olivier Roellinger à Cancale en 2006.
Voir la fiche sur Food’s Who

Baptiste Denieul – L’Auberge de Tiegezh* à Guer – 56 Morbihan

Après un bref apprentissage à Paris, Baptiste Denieul revient en Bretagne et s’installe en 2013 dans l’auberge familiale qu’il transforme en restaurant gastronomique. Jeune Talent 2015 pour le Gault et Millau, Meilleur jeune chef de France pour le guide Champérard en 2016, le jeune chef cumule les récompenses. En 2017, il est couronné par le Michelin et devient alors le plus jeune chef breton étoilé de l’histoire, à seulement 26 ans. À Guer, dans son Auberge Tiegezh, le rookie propose des plats marqués d’une forte empreinte bretonne. Bulots, boudins aux pommes et galettes de sarrasin partagent par exemple la carte avec des produits plus classiques comme les ris de veau ou la selle d’agneau. Il projette d’ouvrir un hôtel dans la forêt de Brocéliande été 2019.
Voir la fiche sur Food’s Who

Laurent le Daniel – Pâtisseries Le DANIEL à Rennes – 35 Ille et Vilaine

Aux fourneaux depuis l’âge de 15 ans, Laurent Le Daniel est aujourd’hui à la tête de cinq boutiques bretonnes où il propose ses créations sucrées. Le MOF Pâtissier millésime 1997 crée, un an seulement après son sacre, sa maison qui comptabilise désormais pas moins de 50 salariés. Il est aussi l’auteur du livre « Ma Pâtisserie » aux éditions Brigitte Éveno.
Voir la fiche sur Food’s Who

Olivier Marie – Goûts d’Ouest à Rennes – 35 Ille et Vilaine

Journaliste et critique culinaire depuis un vingtaine d’années, Olivier Marie est l’homme qui murmure à l’oreille des chefs bretons. Il écume chaque année la Bretagne à la découverte des nouveautés des chefs étoilés mais aussi des tables plus confidentielles et des produits locaux. On lui doit la création du site Goûts d’Ouest, qui s’est imposé comme la référence en matière de gastronomie bretonne.
Voir la fiche sur Food’s Who

Lire l’interview d’Ézéchiel Zérah ici Nouvelles Gastronomiques de France 

La liste des 500 professionnels sur Food’s Who Atabula




Livre : Escales de Chefs en Bretagne

«Escales de Chefs en Bretagne», un ouvrage de Marie Anne Page publié aux éditions Coop Breizh. Depuis la France et l’international, ils sont 42 chefs d’ici et d’ailleurs à partager avec une belle richesse iconographique, des recettes salées et sucrées autour de trois produits emblématiques bretons : l’Huître, l’Algue et le Blé noir.

Bretons ou amoureux de la région, la réunion de ces multiples influences et caractères est née de la manifestation culinaire « Bretons d’Ici-Bretons d’Ailleurs » dont certaines créations ont été reprises dans l’ouvrage.

Ce recueil offre aux lecteurs des saveurs et approches en « regards croisés ». Basés à Tokyo, Paris, Lorient, Bogotá, Vannes, New York ou Belfast, les profils des Chefs diffèrent, allant jusqu’au triple étoilé. Une jolie façon de mélanger les genres et les expériences.

Le livre est organisé en trois volets de recettes : l’huître, l’algue et le blé noir, avec des préparations salées (apéritif, entrée ou plat) et sucrées.
En ouverture de chaque volet, un chapitre comprend des conseils pratiques (conservation, méthodes de travail, cuisson…), des explications sur la production et, pour des notes « voyageuses », des anecdotes sur les usages du produit.
Les recettes sont accessibles à tous.

Les chefs basés à l’international prennent soin de conseiller des produits de remplacement que l’on peut acheter en France.

Parmi ces Chefs :

Bretagne : Nathalie BEAUVAIS, Jean Paul ABADIE, Olivier BEURNE (56), Éric GUERIN (44).
Amérique du nord : William QUELLEC de Québec et Emilio ORANTES de New York
Asie : Frédéric MADELAINE de Tokyo et Philippe DERRIEN de Hong Kong.
Amérique du sud : Camila VELEZ de Colombie et Olivier FALCHI d’Argentine.
Europe : Dominique MASSONDE de Euzkadi, Stephen THOMAS d’Irlande, Jean Marie LE REST d’Italie, Nicolas MAIRE de Suisse et Sylvain MARRON de Suède.
France : Michel PORTOS de Marseille et Thierry CHARRIER de Paris.

Escales de Chefs en Bretagne
Auteur : Marie-Anne Page
Editions Coop Breizh
112 pages
Prix de vente 18 €
Paru le 16 avril