Tables et Auberges 2020 : 25 ans, 1000 terrasses et ouverture à l’international

Pour son 25ème anniversaire, Tables et Auberges de France dévoile une sélection de 1000 terrasses pour découvrir, ou redécouvrir, les régions françaises, et s’ouvre à l’international.

Cette année 2020, le président-fondateur des Tables et Auberges de France est très heureux de marquer leur 25ème anniversaire de son association : « Il y a 25 ans, nous étions loin d’imaginer que nous venions de nous lancer dans une formidable aventure.[…] L’actualité fait que nous sommes particulièrement fiers de vous faire partager, à travers ce nouveau Guide, les fondamentaux et les valeurs qui nous animent depuis notre création : la lutte contre la malbouffe, le consommer local, la préservation de notre patrimoine culinaire et la valorisation des professionnels indépendants, qu’ils soient chefs, hôteliers, aubergistes, artisans ou producteurs locaux. »

Pour célébrer ces 25 années et accompagner la sortie du guide national,Tables et Auberges de France a voulu aller encore plus loin dans notre démarche et ouvrir Tables & Auberges à l’international. Les clients ont désormais accès à des tables gourmandes sélectionnées dans plusieurs pays francophones : rendez-vous en Belgique, en Suisse, au Luxembourg et au Québec pour découvrir de nouveaux ambassadeurs de l’Hospitalité et de la Gastronomie de Terroir.

Par ailleurs, pour accompagner la sortie nationale de ses éditions, Tables & Auberges de France a sélectionné 1000 terrasses pour profiter de l’été aux quatre coins de la France. Elles sont rassemblées dans les « Routes Gourmandes des Terrasses », disponibles en ligne sur le site tables-auberges.com/routes-gourmandes.

Enfin, en France, plusieurs établissements illustrant les valeurs patrimoniales et territoriales du mouvement ont aussi été sélectionnés au regard du parcours du professionnel, de la qualité et de l’originalité des services apportés, du retour de clientèle :
  • Table de Prestige : La Grande Vigne – Les Sources de Caudalie – Chef : Nicolas Masse à Martillac (33)
  • Table Gastronomique : Restaurant du Délice – Chef : Emmanuel Heusser à Gavray (50)
  • Table Bistronomique : Restaurant Chez Franklin – Chef : David Blin à Nantes (44)
  • Brasserie Gourmande : Au Petit Tonneau – Chef : Vincent Neuveu à Paris 7ème
  •  Table de Terroir : Auberge du Val de Vienne – Chef : Jean-Marie Gervais à Sazilly (37)
  • Auberges de Village : Hôtel Les Deux Lacs – Chef : Christelle à Clairvaux Les Lacs (39) 
  • Hôtelleries de France : Le Mas de la Grenouillère – Labélisé « Petit Déjeuner Gourmand » aux Saintes Maries de la Mer (13)
  • Artisan & Producteur Local : Les Confitures du Climont – Perrine et Frédéric Hilberer à Ranrupt (67)

A propos de Tables & Auberges de France

C’est une structure associative à but non lucratif dont l’ambition est de rassembler et promouvoir les talents d’hommes et de femmes passionnés, qu’ils soient chefs, hôteliers, aubergistes ou producteurs locaux. Tous partagent un savoir-faire et les mêmes exigences de qualité, d’authenticité et de professionnalisme.

La Fédération Nationale des Tables & Auberges de France offre aujourd’hui une sélection de près de 2000 établissements indépendants de la grande table renommée à la petite auberge de campagne en passant par les bistrots de tradition et les hôtels de caractère au cœur de nos régions.

Cette démarche s’inscrit à travers le référentiel Tables & Auberges qui bénéficie de la reconnaissance officielle de l’Etat notamment avec son agrément Qualité Tourisme.

Site internet : tables-auberges.com




L’instant rosé, un guide numérique gratuit proposé par Gault&Millau

En ce début d’été 2020, le guide Gault&Millau lance « L’instant rosé », un guide numérique téléchargeable gratuitement et rassemblant 50 références de rosés, à déguster en famille ou entre amis.

« Associé aux instants joyeux et complices de l’été en famille ou entre amis, le rosé est depuis quelques années soutenu par des vents porteurs, lui qui a si longtemps pâti d’une image de vin facile, sans intérêt majeur autre que celui de se boire bien frais, passe-partout, caméléon sans identité nettement affirmée, coulant à flots de vignes présurées. Époque très largement révolue même si parfois on le maltraite encore en l’associant au pamplemousse par exemple.

Une place à part entière que l’on doit aux pionniers, à des vignerons emblématiques qui ont toujours porté bien haut les couleurs du rosé. Ils ont été depuis rejoints par une cohorte de vignerons obsédés par la qualité, de la vigne à la cave, de la vendange à la vinification, au plus proche de la nature Il a également trouvé un nouveau public, largement rajeuni, séduit par ce vin polymorphe, consensuel et par ses jolies nuances de rose : framboise, litchi, saumon, peau de pêche… »

Jacques Bally, Président du Gault&Millau

Le guide Gault&Millau a ainsi sélectionné 50 rosés pour des moments festifs qui ponctueront les week-ends estivaux.

Ces 50 vins s’associeront à chacun des moments estivaux, de l’apéritif improvisé aux repas gastronomiques, du pique-nique sur la plage à la soirée tapas, du barbecue aux fins de dîners.

Téléchargez le guide en cliquant ici

 




Gault & Millau Tour 2020 – Grand Ouest : Le palmarès Bretagne

La région Grand Ouest, une des étapes du Tour de France du Gault&Millau, a accueilli ce lundi 9 mars le Gault&Millau Tour 2020 à l’hôtel Barrière L’HERMITAGE à La Baule (44), en Loire-Atlantique. Comme chaque année, les équipes du guide jaune sillonnent la France pour remettre des trophées. 4 bretons figurent au palmarès.

 

 

La région Ouest, la première étape du Gault&Millau Tour 2020Gault&Millau, dénicheur de talents et initiateur de tendances, a fait étape, le lundi 9 mars 2020 en région Ouest, à l’hôtel Barrière L’HERMITAGE à la Baule en Loire-Atlantique. Toutes les générations sont représentées lors de ces étapes du Gault&Millau Tour qui mettent en avant chefs, produits et savoir-faire régionaux. Ces événements rassemblent toute la profession pour une fête de la gastronomie en région.

 

Le Gault & Millau Tour

Le Gault&Millau Tour met à l’honneur chaque année six régions françaises. L’objectif est de récompenser les chefs les plus talentueux de leur région, de braquer les projecteurs sur leurs établissements en valorisant leur cuisine, le service et le savoir-faire.

Cette année le Gault & Millau Tour 2020 a décerné 13 prix dont quatre en Bretagne :

Le Trophée Technique d’excellence a été décerné au Chef David Royer, du restaurant le Castel Ac’h à Plouguerneau (29), dans le Nord Finistère.

Baptiste Fournier, Chef du restaurant Empreinte à Vannes (56), dans le Morbihan, a été distingué Jeune Talent.

Marion Juhel de la Pâtisserie 16h30 à Rennes (35), en Ille-et-Vilaine a reçu le Trophée Pâtissier.

Le Trophée Espoir a quant à lui été décerné à Florian Bobes, Chef du restaurant Debriñ à Rennes (35), en Ille-et-Vilaine.

 

Tous les lauréats Grand Ouest 2020 :

  • Gault&Millau d’Or :
    Jean-Yves Guého, L’Atlantide 1874 de la Maison Guého à Nantes
  • Grand de demain :
    Ingrid Deffein et Guillaume Decombat, Sources à Nantes
  • Jeune Talent :
    Baptiste Fournier, Empreinte à Vannes
  • Tradition d’aujourd’hui :
    Jonathan et Christian Deniaud, Auberge de Bréca à Saint-Lyphard
  • Pâtissier :
    Marion Juhel, Pâtisserie 16h30 à Rennes
  • Sommelier :
    Guillaume Claireau, Pickles à Nantes
  • Accueil :
    Gwenhaël Le Brun, Hôtel Barrière L’Hermitage à La Baule
  • Cuisine de la mer :
    Maximin Hellio, Restaurant Maximin Hellio à Deauville
  • Techniques d’excellence :
    David Royer, Le Castel Ac’h Plouguerneau
  • Jeune talent service en salle :
    Hugo Vasseur, La Maison d’à Côté à Montlivault
  • Terroir d’Exception :
    Frédéric Arnault, La Maison Tourangelle à Savonnières
  • Espoir :
    Florian Bobes, Debriñ à RennesNouveauté
  • Eloquence :
    Sébastien Durance, La Maison d’à Côté à Monlivault

 




LaFourchette devient TheFork

Le leader mondial de la réservation de restaurants en ligne en Europe, en Amérique Latine et en Australie poursuit sa stratégie de développement international et étend sa marque globale TheFork aux marchés français et suisse.

Aujourd’hui présente dans 22 pays, la start-up française créée en 2007 est devenue un acteur mondial incontournable de la réservation en ligne de restaurants.

« Le changement du nom de LaFourchette en TheFork est la suite logique de l’évolution de notre marque. […] La marque unique TheFork, facilement prononçable et intelligible pour tous, permet au consommateur de mieux nous identifier partout dans le monde […] et de réserver facilement où que l’on se trouve. Elle offre aussi aux restaurateurs l’opportunité d’accroître leur trafic et leurs réservations en étant visibles auprès d’une clientèle internationale […] » explique Bertrand Jelensperger, Senior Vice-Président de Tripadvisor Restaurants et co-fondateur de TheFork.

Téléchargée plus de 22 millions de fois, et au-delà d’un site de réservation de restaurants, TheFork est aujourd’hui un guide gastronomique et communautaire pour trouver facilement un restaurant, vérifier ses disponibilités en temps réel, y réserver une table en quelques clics et recevoir instantanément une confirmation de réservation, 24h/24. Les utilisateurs peuvent choisir parmi une sélection de plus de 80 000 restaurants partenaires, consulter les avis déposés par les clients.

Avec le logiciel de gestion TheFork Manager, les restaurateurs peuvent gérer leurs réservations et optimiser leurs résultats, en misant notamment sur la flexibilité des réservations, les offres spéciales et la gestion des profils clients. Le logiciel leur permet également de lutter contre le phénomène du no show et de bénéficier des partenariats stratégiques noués avec les plus grands acteurs du digital (Facebook, Instagram, Google…).

thefork.fr




Emmanuel Renaut est le Gault&Millau d’Or 2019 de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Comme chaque année, les équipes du Gault&Millau sillonnent la France pour remettre des trophées. Le lundi 21 octobre 2019 à Megève, le Gault&Millau a distingué la région Auvergne-Rhône-Alpes lors de la 5ème étape de son Tour de France 2019.

Emmanuel Renaut, chef du restaurant Flocons de Sel reçoit le trophée Gault&Milau d’Or.

Une partie des lauréats 2019 du Gault & Millau Auvergne-Rhône-Alpes

Le Gault&Millau Tour

Gault&Millau, dénicheur de talents et initiateur de tendances, continue son Tour de France 2019 et a fait étape en octobre en Haute-Savoie.

Chaque année, il met à l’honneur six régions françaises. L’objectif est de récompenser les chefs les plus méritants et talentueux de leur région, de braquer les projecteurs sur leurs établissements en valorisant leur cuisine (Gault&Millau d’Or, Grands de Demain, Jeunes Talents, Espoirs, Innovation, Pâtissier, POP), le service (Sommelier, Accueil en salle et Jeune Talent service en salle), et le savoir-faire (Tradition d’aujourd’hui et Transmission).

© Flocons de Sel / DR

Palmarès Gault&Millau 2019 Auvergne-Rhône-Alpes, par Marc Esquerré, rédacteur en chef du guide national

Emmanuel Renaut est un chef sportif qui semble toujours dans la compétition et la recherche de perfection, mais qui offre une sécurité dans la performance dans son beau chalet, Flocons de Sel, dominant Megève, face aux cimes.

Il reçoit notre Gault&Millau d’Or, trophée qui récompense une cuisine où la brillante technique parvient toujours à s’effacer devant le plaisir.

Le Gault&Millau d’Or Auvergne-Rhône-Alpes est remis à Emmanuel Renaut – Flocons de Sel
De g. à d. : Ludovic Mercier (Alessi), Philippe Laruelle (Chef de Buyer), Marie Pamart (Communication et PR manager Champagne Thiénot), Marianne Lecerf, Emmanuel Renaut, Jacques Bally et Marc Esquerré

Recevoir cette distinction est un privilège et un honneur pour Emmanuel Renaut, très fier. Elle vient récompenser les années de travail et la régularité dont fait preuve l’équipe du Flocons de Sel au fil des saisons.

Meilleur Ouvrier de France 2004, 5 Toques au Gault&Millau, triplement étoilé au Guide Michelin depuis 2012, Compagnon du Tour de France, Grand Chef « Relais & Châteaux » et membre des « Grandes Tables du Monde », Emmanuel Renaut excelle à mettre la montagne dans l’assiette au Flocons de Sel depuis plus de 20 ans.

Flocons de Sel à Megève 19/20 – 5 toques

Emmanuel Renaut et Jacques Bally, Président Gault&Millau © Flocons de Sel / DR

Une fois n’est pas coutume, nous remettons deux trophées d’Excellence sur cette étape, pour deux chefs lyonnais tout aussi méritants l’un que l’autre. Aux commandes de la Mère Brazier, mythique maison de la rue Royale, Mathieu Viannay propose une brillante cuisine française et lyonnaise de très haut niveau.
La Mère Brazier à Lyon 16.5/20 – 3 toques

Plus excentré, sur le boulevard des Brotteaux, Clovis Khoury (Maison Clovis) a quant à lui forgé sa réputation sur les bases d’une cuisine à la fois moderne et très esthétique.
Maison Clovis à Lyon 15.5/20 – 3 toques

L’un des 2 trophées Techniques d’Excellence est remis à Clovis Khoury – Maison Clovis
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Julie Caput (Responsable partenariats et salons Elle&Vire), Clovis Khoury, Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Savoyard d’adoption et un peu bordelais, Eric Prowalski navigue volontiers entre océan et montagne. Sa cuisine à la fois très technique et réfléchie est aussi à l’aise sur les produits d’eau douce (écrevisses, brochet, omble-chevalier) que sur les poissons de l’océan. Eric reçoit le trophée Cuisine de la Mer pour son remarquable travail aux commandes des Trésoms, sur les hauteurs d’Annecy.
La Rotonde – Hôtel les Trésoms à Annecy 15/20 – 3 toques

Le trophée Cuisine de la mer remis à Eric Prowalski – La Rotonde – Hôtel les Trésoms
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Clément Bergher (Kaviari), Eric Prowalski et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Il y a toujours eu d’excellents pâtissiers chez Yoann Conte (Aleksandre Oliver y reçu le trophée Jeune Pâtissier 2018) et Max Martin fait honneur à ces prédécesseurs. Il repart sur les bords du lac avec notre trophée Pâtissier, pour ses desserts qui ont été parmi les meilleurs que nous ayons goûtés en France cette année.
Yoann Conte à Veyrier du Lac 18/20 – 4 toques

Le trophée Pâtissier remis à Max Martin – Restaurant Yoann Conte
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Christophe Guerland (Responsable de secteur chez Valrhona), Max Martin et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Dans son village au bord de l’Allier, au coeur du Puy de Dôme, Rodolphe Regnauld (l’Auberge du Pont à Pont du Château) se distingue par sa cuisine à la fois contemporaine et graphique, dont les fondations reposent avant tout sur la qualité des produits travaillés. Nous lui remettons le trophée Tradition d’Aujourd’hui.
Auberge du Pont à Pont du Château 14;5/20 – 2 toques

Le trophée Tradition d’Aujourd’hui remis à Rodolphe Regnauld – Auberge du Pont
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Olivier Frey (Chef des ventes région sud-est Bonnet-Thirode), Rodolphe Regnauld et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Sébastien Bonnet a eu l’idée lumineuse et l’audace de reprendre une table qui nous avait tant régalés au temps de Patrick Giffon. Sébastien était alors son second, nous lui décernons aujourd’hui le trophée Transmission pour avoir su brillamment orchestrer le renouveau de cette adresse, désormais baptisée la Table 2 Giffon, à Grâne.
La Table 2 Giffon à Grane 12/20 – 1 toque

Le trophée Transmission remis à Sébastien Bonnet – La Table 2 Giffon
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Philippe Loubat (Délégué Régional Alpes Allianz), Sébastien Bonnet et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Nous l’avions découvert aux Déserteurs dans le 11e arrondissement de Paris, le voici désormais sur les hauteurs d’Annecy, dans cette Auberge sur les Bois installée près de la forêt. Avec son épouse Charlotte, qui a quitté l’Astrance, Daniel Baratier propose une cuisine totale, vertueuse et gourmande, qui lui vaut notre trophée Grand de Demain.
L’Auberge sur les Bois à Annecy le Vieux 15/20 – 3 toques 

Le trophée du Grand de Demain est remis à Daniel Baratier – L’Auberge sur les Bois
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Julie Domerc (Responsable partenariats et promotion SYSCO), Daniel Baratier et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Léo Deleuze-Lombard a beaucoup appris sur les bords du lac, auprès de Yoann Conte. Avec sa compagne Sandra Guergadic, il bouscule l’ordre établi dans la très touristique rue Sainte-Claire avec une cuisine sans complication et fidélisant les producteurs locaux. Léo reçoit le trophée Jeune Talent.
Cozna à Annecy 12.5/20 – 1 toque

Le trophée Jeune Talent remis à Léo Deleuze-Lombard – Cozna.
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Eric Bertrand (Directeur institutionnel de la marque Rougié), Léo Deleuze-Lombard et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

C’est veggie, ça décoiffe, c’est à Lyon, c’est Culina Hortus. Ce qui était à l’origine un concept, lancé par Thomas Bouanich (l’instigateur de Victoire et Thomas, juste en face) et Maxime Rémond, est devenu un succès renversant qui remplit la salle de curieux, de foodies, de bobos en mal de verdure, de sylphides et de gentlemen farmers. C’est ici qu’officie Adrien Zedda, à qui nous décernons le trophée Naturalité.
Culina Hortus à Lyon 12/20 – 1 toque

Le Trophée Naturalité est remis à Adrien Zedda – Culina Hortus
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), David Pasquier (Vergers-St-Eustache), Marion Guépin (Responsable CHR Lyon chez Kalios), Adrien Zedda et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Et comme cette maison (Culina Hortus) regorge de qualités (la bonne humeur qui y règne en est une), nous avons choisi de distinguer Thomas Bouanich avec notre trophée Jeune Talent Service en salle, pour son dynamisme et sa joie communicatifs.
Culina Hortus à Lyon 12/20 – 1 toque

Le trophée Jeune Talent Service en Salle remis à Thomas Bouanich – Culina Hortus
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Alexandra Desgrées du Lou (Chef de secteur Bridor), Thomas Bouanich et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

A quelques coups de pagaie de chez Yoann Conte, notre Cuisinier de l’Année 2018, Jean Sulpice, peut s’appuyer sur une équipe ultra solide, à l’image de Lionel Schneider, dont la cave navigue avec la même aisance sur les versants suisse, italien et français des Alpes. Notre trophée Sommelier récompense aussi sa passion communicative.
Auberge du Père Bise – Jean Sulpice à Talloires 18.5/20 – 4 toques

Le trophée Sommelier remis à Lionel Schneider – Auberge du Père Bise – Jean Sulpice
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Jean Sulpice, Valentin Fontenit (Chapoutier), Jade Mecheri (Responsable Commerciale France Eurocave), Lionel Schneider et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Stéphane Buron, aux commandes du Chabichou, a perpétué la grande tradition d’accueil de Michel Rochedy et de son épouse. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que le directeur de salle du Chabichou, Rony-Fred Gildard, regagne Courchevel avec notre prix de l’Accueil.

Le Chabichou à Courchevel 18/20 – 4 toques

Le trophée Accueil remis à Rony-Fred Gildard – Le Chabichou
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Stéphane Buron (Chef Chabichou), Jean Launay (Chef de marché Danone), Rony-Fred Gildard et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

 




Gault & Millau Tour 2019 : Palmarès de la région Ouest

Comme chaque année, les équipes du Gault&Millau sillonnent la France pour remettre des trophées. Le lundi 30 septembre 2019 à Rennes, le Gault&Millau a distingué la région Ouest lors de la 4ème étape de son Tour de France 2019.

Sylvain Guillemot, chef de l’Auberge du Pont d’Acigné reçoit le trophée Gault&Milau d’Or

Gault&Millau, dénicheur de talents et initiateur de tendances, continue son Tour de France 2019 et vient de faire étape en Bretagne, au Château d’Apigné, à quelques kilomètres de Rennes.

L’objectif ? Récompenser les professionnels de la restauration les plus méritants et talentueux et promouvoir les savoir-faire régionaux.

Les lauréats (de g. à d.) : Yvann Guglielmetti, Marianne Lecerf, Thomas Parnaud, Charlotte Pouzadoux, François Ricordeau, Franck Quinton, Jérémie Bousseau, Christophe Hay, Jacques Bally, Sylvain Guillemot, Marc Esquerré, Marie-Pierre Guillemot, Marion Denieul, Loïc Pérou, Mathieu Pérou, Nolwenn Corre et Anthony Jéhanno

Le Gault&Millau Tour

Il met à l’honneur chaque année six régions françaises. L’objectif est de récompenser les chefs les plus talentueux de leur région, de braquer les projecteurs sur leurs établissements en valorisant leur cuisine (Gault&Millau d’Or, Grands de Demain, Jeunes Talents, Espoirs, Innovation, Pâtissier, POP), le service (Sommelier, Accueil en salle et Jeune Talent service en salle), et le savoir-faire (Tradition d’aujourd’hui et Transmission).

Palmarès Gault&Millau 2019 Ouest, par Marc Esquerré, rédacteur en chef du guide national

C’est aujourd’hui l’un des deux seuls quatre toques de Bretagne. Formé auprès de Jacques Thorel (l’Auberge Bretonne) et d’Alain Passard, Sylvain Guillemot, chef de l’Auberge du Pont d’Acigné reçoit le trophée Gault&Milau d’Or pour sa cuisine qui gagne chaque saison en épure et en justesse.

Auberge du Pont d’Acigné 17/20 à Noyal sur Vilaine – 4 toques

De g. à d. : Philippe Laruelle, Marianne Lecerf, Sylvain Guillemot et son équipe, Jacques Bally, Marie-Pierre Guillemot, Alain Porta, Marc Esquerré et Nicolas Lebedef

Christophe Hay est acharné de travail et un technicien hors pair et ce qu’il a créé en quelques années seulement à Montlivault La Maison d’A Côté, bistrot plein d’esprit aux portes de la quatrième toque, est impressionnant. Il regagne les bords de Loire avec le trophée des Techniques d’Excellence.
La Maison d’à Côté à Montlivault 16.5/20 – 3 toques

Notre Grand de Demain vient de Chartres, de cet hôtel du Grand Monarque qui a toujours su choisir ses chefs avec pertinence. Thomas Parnaud, né en Martinique et passé notamment à l’Atelier de Robuchon et au Bristol, a apporté une nouvelle dynamique en apportant quelques touches antillaises.
Le Georges Hôtel Le Grand Monarque à Chartres 15/20 – 3 toques

Anthony Jéhanno s’était déjà distingué dans son premier Terre-Mer. Avec son épouse, il a récemment investi l’élégant Manoir de Kerdrain où sa cuisine qui fait confiance aux fournisseurs locaux fait merveille. Nous lui décernons le trophée Cuisine de la Mer.
Terre Mer à Auray 14/20 – 2 toques

Depuis des décennies, le Manoir du Lys est une adresse qui compte en Normandie. Dans cette atmosphère apaisante et bucolique, oeuvre Franck Quinton, à qui nous remettons le trophée Tradition d’Aujourd’hui pour sa cuisine à la fois régionale et moderne.
Le Manoir du Lys à Bagnoles de l’Orne 14/20 – 2 toques

Les époux Jaguin avaient fait de leur Ville Blanche, à Rospez, juste à côté de Lannion, l’une des étapes les plus intéressantes de Bretagne. Et il n’était pas question de transmettre leur bébé à n’importe qui. Avec Yvann Guglielmetti, on peut affirmer qu’ils ont fait bonne pioche. Notre trophée Jeune Talent, formé auprès de Ronan Kervarrec (à la Chèvre d’Or puis à l’Hostellerie de Plaisance), a manifestement un gros potentiel.
La Ville Blanche à Rospez 14/20 – 2 toques

Nolwenn Corre a grandi dans la maison familiale et a succédé avec brio à son père Philippe aux commandes de l’Hostellerie de la Pointe Saint-Mathieu. Sa cuisine bretonne, iodée et aux accents sudistes est distinguée par notre trophée Naturalité.
Hostellerie de la Pointe Saint-Mathieu à Plougonvelin 14/20 – 2 toques 

Les frères Loïc et Pascal Pérou avaient hissé le Manoir de la Régate parmi les plus belles tables de la région avant que Pascal, il y a quelques années, ne parte vers d’autres aventures. Et c’est aujourd’hui une véritable renaissance pour cette maison avec l’arrivée aux fourneaux de Mathieu Pérou, le fils de Loïc, dont la fraîcheur et l’enthousiasme redonnent un nouvel élan à la Régate. Le trophée Transmission récompense logiquement ce duo père-fils.
Le Manoir de la Régate à Nantes 13.5/20 – 2 toques

A Brest, l’Imaginaire s’est rapidement invité dans le clan des tables qu’il faut connaître. Grâce à Romain Pouzadoux évidemment, à la cuisine aux alliances qui détonent, mais aussi grâce à son épouse, Charlotte, à qui nous remettons le trophée de l’Accueil et dont le rayonnement en salle n’est bien sûr pas étranger à la réputation grandissante de cette adresse.
L’Imaginaire 14/20 à Brest – 2 toques

C’est encore une histoire de duo : Baptiste Denieul, qui a transformé la crêperie familiale l’Auberge Tiegezhen en un trois toques déjà incontournable, est indissociable de son épouse Marion, délicieuse directrice de salle à qui nous décornons le trophée Jeune Talent Service en Salle.
Auberge Tiegezh à Guer 15/20 – 3 toques

C’est aussi parce qu’il a su s’entourer que Mathieu Guibert a maintenu Anne de Bretagne dans le cercle de nos quatre toques. Jérémie Bousseau n’est bien sûr pas étranger à ce succès et repart à la Plaine sur Mer avec notre trophée Pâtissier.
Anne de Bretagne à La Plaine sur Mer 17/20 – 4 toques

Jérémie Bousseau reçoit le Trophée Pâtissier

François Ricordeau incarne à merveille la jeune cuisine mancelle. Dans une ville pas vraiment réputée pour son dynamisme gastronomique, son bistrot bar à vins L’épicurieux est une adresse qu’il faut absolument connaître. Il reçoit notre trophée Sommelier.

L’épi’Curieux 12.5/20 au Mans – 1 toque



Carantec : Patrick Jeffroy a vendu son Hôtel-Restaurant

Patrick Jeffroy, chef doublement étoilé et propriétaire depuis 2000 de l’hôtel-restaurant Le Carantec (29) dans le Finistère, a vendu son établissement. Nicolas Carro, chef exécutif du Chambard** (68), en Alsace, passera derrière les fourneaux dès le 1er octobre 2019.

Patrick Jeffroy, 67 ans, Chef emblématique breton installé dans la baie de Morlaix, a vendu son hôtel-restaurant de Carantec dans le Finistère à Franck Jaclin, propriétaire de nombreux établissements renommés dans la région, notamment le Château de Kergroadez (Bréles), l’éco-hôtel et restaurant étoilé Le Château de Sable (Porspoder), le restaurant Le Castel Ac’h (Plouguerneau) pour ne citer qu’eux.
Ce Chef de renom, ayant déjà été distingué par le guide Michelin dans les années 80, a rapidement décroché deux étoiles pour son restaurant éponyme en 2002. Le Gault&Millau a quant à lui accordé un 16/20 pour sa cuisine de terroir qui invite au voyage.

Nicolas Carro, Patrick Jeffroy et Franck Jaclin

Le nouveau Chef, un natif des Côtes d’Armor exilé depuis quelques années en Alsace. Nicolas Carro, 30 ans, était chef exécutif aux côtés d’Olivier Nasti, 2 étoiles au Chambard, à Kaysersberg (68). Il vient de s’installer à Carantec avec sa famille, son épouse était chef de rang dans le même établissement alsacien.

Patrick Jeffroy, passe les commandes en douceur. Il lui a présenté les équipes et lui fait faire le tour de ses fournisseurs.
Il dirigera son dernier service le 29 septembre prochain. Nicolas Carro passera quant à lui derrière les fourneaux le 1er Octobre.

Hôtel de Carantec
20, rue du Kelenn
29660 Carantec
02 98 67 00 47
www.hoteldecarantec.com




Lancement du Guide Tables et Saveurs de Bretagne 2019-2020

A l’occasion de la sortie du nouveau Guide « Tables et Saveurs de Bretagne », les membres de l’association ont reçu, ce dimanche 26 mai 2019, le grand public ainsi que les partenaires et médias sur l’Esplanade du Port de Vannes (56) dans le Morbihan. Sur invitation et pour fêter le lancement de la nouvelle édition, les Chefs ont présenté leur maison, distinguée par le Guide Michelin ou le Gault & Millau, lors d’un cocktail dînatoire. Créée en 1990, l’association a pour objectif de promouvoir la gastronomie bretonne et de valoriser le métier de cuisinier et de restaurateur.

Ce dimanche 26 mai, les membres de l’association Tables et Saveurs de Bretagne, entourés de quelques partenaires et producteurs, ont présenté le guide 2019-2020, à Vannes (56) dans le Morbihan. Sur invitation et à l’occasion de la sortie de la nouvelle édition, les chefs ont accueilli le grand public lors d’un cocktail dînatoire.

L’association Tables et Saveurs de Bretagne, créée il y a plus de vingt ans, regroupe cette année, 32 chefs, étoilés Michelin pour la plupart ou récompensés de trois Toques au Gault & Millau, répartis dans les départements bretons; Finistère (29), Morbihan (56), Côtes d’Armor (22) et en Ille et Vilaine (35) ainsi qu’en Loire-Atlantique (44).

Signé en première page par Christian Le Squer, le guide, édité à 35 000 exemplaires, est disponible gratuitement dans les différents établissements. Le chef triplement étoilé du restaurant Le Cinq à Paris (75) y met à l’honneur sa Bretagne natale.

« La Bretagne… terre de mon enfance… » (extrait)

« Merci à vous les artisans de cette terre si belle et si rude de nous procurer un tel bonheur. » (extrait)

« Cette année, l’association a souhaité s’ouvrir en intégrant dans le guide de nouvelles tables parrainées », confient Noémie Guého et Baptiste Denieul, les co-présidents. « Les chefs de Tables et Saveurs de Bretagne ont ainsi sélectionné de jeunes talents, très prometteurs, proches des critères nécessaires pour intégrer l’association. »

Les tables parrainées en 2019 par Tables & Saveurs de Bretagne :

La Chebaudière à Auray (56), Chef François Demassard
L’Auberge à Saint-Anne-D’AURAY (56), Chef Julien Doupeux
Le Kerstéphanie à Sarzeau (56), Chef Arnaud Domette
Louise à Lorient (56), Chef Julien Corderoch
L’Annexe à Vannes (56), Chef David Kiburse
Roza à Nantes (44), Chef Jean-François Pantaleon
Le Manoir de la Régate à Nantes (44), Chefs Loïc et Mathieu Pérou
L’Hôtel Restaurant de la Marne à Paimpol (22), Chef Mathieu le Tinier
Le Domaine de Boisgelin à Pléhédel (22), Chef Mathieu Kergourlay
Le Manoir de Lan Kerellec à Trébeurden (22), Chef Anthony Avoine

L’association, qui a pour objectif de promouvoir la gastronomie bretonne, le métier de cuisinier et de restaurateur met également à l’honneur le terroir breton au travers de producteurs.

Tables et Saveurs de Bretagne
www.tablesetsaveursdebretagne.com




Lancement du Guide des Restaurateurs Pointe Bretagne 2019

La sortie de l’édition 2019 du Guide des Restaurateurs de la Pointe Bretagne a été annoncée ce mardi 30 avril. Créée en 1999, l’association, présidée par Thierry Beauvy, a pour objectif de promouvoir et de dynamiser la filière restauration du Finistère. Le guide, édité à 50.000 exemplaires, met en avant chaque membre de l’association, qui regroupe 50 établissements dont 7 nouveaux adhérents.

De gauche à droite : Laurent Schieste (Les Voyageurs à Berven), Yann Georgin (Les Littorines à Ploudalmézeau), Véronique Pemzec (Pemzec Automobiles 29), Jean-Marc Bellegy (Plancoët – Ogeu), Thierry Beauvy (Le Ruffé à Brest, président de l’association des Restaurateurs Pointe Bretagne), Kevin Gourret (Le Goyen à Audierne), Pierre-Henri Calvez (chef de cuisine Le Vioben à Landéda), Jean-Pierre Lallemand (Jampi Glacier), Yvon Morvan (chef Le Vioben à Landéda), Violaine Le Goff (Le Vioben à Landéda), Solveig Vervoitte (Le Goyen à Audierne), Michel et Christelle Perzinsky (Chez Janie à Roscoff) – Photo DR

Le Groupement des Restaurateurs Pointe Bretagne, qui entre dans sa 20ème année, invite à découvrir les richesses de la gastronomie traditionnelle au travers d’un guide qui fait voyager sur les routes touristiques de la pointe Bretonne : la « Route 29 »

C’est au restaurant Le Vioben à Landéda (29), que les chefs et hôtes finistériens, entourés de leurs partenaires, se sont retrouvés ce mardi 30 avril pour le lancement du Guide des Restaurateurs de la Pointe Bretagne 2019. A l’initiative de professionnels motivés, le Groupement des Restaurateurs Pointe Bretagne, présidé par Thierry Beauvy, a vu le jour en novembre 1999 lors du salon des vins et de la gastronomie à Brest. Cette année, l’association compte 50 établissements, dont 7 nouveaux membres.

Le guide des Restaurateurs Pointe Bretagne, édité cette année à 50.000 exemplaires, est diffusé dans les Offices de Tourisme du département, chez tous les adhérents, à l’aéroport Brest Bretagne, chez les partenaires et via le site Internet de l’association.

Il met en avant chaque membre de l’association, qui regroupe 50 d’adhérents dont 7 nouveaux d’établissements :

– Les Alizés à Roscoff, dirigé par François Abjean
– Le Carré à Brest, dirigé par Christine Abjean
– Le Chantier à Concarneau, dirigé par Mickaël Rigous et Guy Dicquélou
– Chez Janie à Roscoff dirigé par Michel et Christelle Perzinsky
– L’Oféria à Quimper, dirigé par Camille Lambin
– Le Vioben à Landéda, dirigé par Violaine Le Goff
– La Voilerie à Penmarc’h, dirigé par Vincent Le Roulley.

Les tables adhérentes sont reconnaissables grâce à la plaque en bronze représentant le logo (motif Celtique) du groupement apposée à l’entrée de chaque établissement.

Valorisation de la biodiversité :

Les membres sont des professionnels de la restauration qui proposent une cuisine traditionnelle qui met à l’honneur les producteurs de races animales locales et de variétés végétales bretonnes, les produits du terroir et de la mer en lien étroit avec une gastronomie de qualité, d’agriculture et de pêche locale. Ils s’engagent à valoriser les produits issus de la biodiversité tout en mettant en avant le patrimoine culinaire artisanal.

Guide gratuit
Groupement des Restaurateurs de la Pointe Bretagne
CCI Métropolitaine de Brest
1 place du 19e RI – CS 63825
29238 Brest
07 60 83 44 71
http://www.restaurants-pointe-bretagne.com/

 




Gault & Millau Tour 2018 : Palmarès de la région Sud-Ouest

Le 10 décembre 2018, le Gault&Millau a récompensé la région Sud-Ouest lors de son Tour de France 2018.

Comme chaque année, les équipes du Gault&Millau sillonnent la France pour remettre des trophées. C’est à Bidart, à la Table des Frères Ibarboure, que le guide a distingué les lauréats lors de cette 6ème et dernière étape.

De g. à d. : Marc Esquerré, Directeur des sélections Gault&Millau, Lionel Giraud La Table Saint-Crescent Gault&Millau d’Or Sud Ouest 2018, Sophie Hesse Directrice marketing et communication De Buyer, Charles Galland responsable de secteur Alessi et Alexandre Carrière Bacchus événement pour la Maison Thiénot

Le Sud-Ouest, sixième étape du Gault&Millau Tour 2018

Gault&Millau, dénicheur de talents et initiateur de tendances, continue son Tour de France 2018 en faisant étape, le lundi 10 décembre, dans le Sud-Ouest, très exactement à Bidart (64) chez lesb[ Frères Ibarboure.

L’objectif ? Récompenser les professionnels de la restauration les plus méritants et talentueux et promouvoir les savoir-faire régionaux.

« Gault&Millau goûte, partage et fait connaître. Avec le Gault&Millau Tour, nous nous déplaçons à la rencontre des chefs que nous avons découverts, pour les honorer. C’est un moment convivial qui rassemble la profession, favorise la transmission. Les cooking démos au cours desquelles se succèdent Chefs aînés et les Jeunes Talents favorisent le partage du savoir-faire. Le Gault&Millau Tour, c’est aussi des Trophées régionaux pour consacrer, encourager et impulser… », raconte Côme de Chérisey, Directeur général et directeur de la rédaction de Gault&Millau.

Côme de Chérisey, Directeur général et directeur de la rédaction de Gault&Millau

Le Gault&Millau Tour

Le Gault&Millau Tour met à l’honneur chaque année six régions françaises. L’objectif est de récompenser les chefs les plus talentueux de leur région, de braquer les projecteurs sur leurs établissements en valorisant leur cuisine (Gault&Millau d’Or, Grands de Demain, Jeunes Talents, Espoirs, Innovation, Pâtissier, POP), le service (Sommelier, Accueil en salle et Jeune Talent service en salle), et le savoir-faire (Tradition d’aujourd’hui et Transmission).
De 10h à 15h, les chefs-lauréats réalisent des démonstrations culinaires. Le cocktail déjeunatoire est réalisé par les frères Ibarboure.
Depuis 2013, le Gault&Millau Tour accueille également à cette occasion, les métiers de bouche et les responsables du tourisme et de l’oenotourisme.

Marc Esquerré, rédacteur en chef du guide national Gault&Millau présente le prestigieux palmarès 2018 du Sud-Ouest

Remise du trophée Gault&Millau d’Or Sud-Ouest 2018 au chef Lionel Giraud – La Table Saint-Crescent

Le palmarès gourmand du Sud-Ouest

Il semblait évident pour Gault&Millau d’organiser son étape du Gault&Millau Tour Sud-Ouest chez les Frères Ibarboure, ayant reçu le trophée Gault&Millau d’Or Sud-Ouest en 2017. La maison familiale est un établissement emblématique du Pays Basque et les Ibarboure ont su de génération en génération défendre le terroir basque, grâce à une réelle transmission et une solidarité familiale.
Aujourd’hui Xabi Ibarboure en cuisine et Patrice Ibarboure en pâtisserie, ont repris les rennes, proposant une cuisine dans l’airdu temps. Ils ont su la faire évoluer leur cuisine en respectant les traditions basques tout en apportant une touche de modernité, pour innover et progresser.

Lionel Giraud, qui a grandi dans les tabliers de son père Claude avant de se perfectionner auprès de Michel Guérard, Jacques Chibois ou Michel Hulin, a repris avec brio la Table Saint-Crescent à la suite de son paternel. La cuisine à la fois fraîche et délicate qu’il sert dans ce 4 toques sans doute le moins cher de France lui permet d’obtenir notre Gault&Millau d’Or.

A Brantôme, face au pont coudé, entre la falaise creusée par les cavernes et les eaux vives de la Dronne romantique, l’adorable Moulin de l’Abbaye recouvert de vigne vierge et reconverti en halte de charme, émerveille tous les promeneurs. Depuis le printemps, un nouveau chef, Jean-Michel Bardet, y propose une cuisine apparentée à celle d’Olivier Bellin (dont il fut le chef exécutif à Hong-Kong), entre produits de la ferme parfois canailles combinés aux produits de la mer. Il reçoit le trophée des Techniques d’Excellence.

Formé notamment chez Bernard Bach (le Puis Saint-Jacques à Pujaudran, 3 toques), chez les Marcon et auprès de Pierre Gagnaire, Léo Forget a attendu la trentaine pour se mettre à son compte, avec Marion Chataing et Romain Grenet. La cuisine moderne, directe et sans œillères qu’il propose chez Mets Mots, à Bordeaux, lui vaut le trophée Innovation.

Jérôme Schilling reçoit le prix Gault&Millau du Grand de Demain Sud Ouest 2018

Eric Tuboeuf dirige une table élégante un peu à l’écart du centre de la petite ville de Carmaux. Notre trophée Tradition d’Aujourd’hui récompense sa cuisine à la fois généreuse et bien actualisée sur des bases traditionnelles.

Entre Garonne et Dordogne, le Prince Noir de Vivien Durand jouit d’une réputation qui a rapidement dépassé les frontières aquitaines. Ce chef très doué, à la tête d’un magnifique château rénové, délivre des assiettes de haute précision qui se voient récompensées du trophée Cuisine de la Mer.

Le Relais de la Poste, à Magescq, régale la région et bien au-delà depuis quarante ans. Groupée autour du patriarche, Jean, à qui nous remettons comme une évidence le trophée Transmission, la famille Coussau y transcende le terroir des Landes.

Le château Lafaurie-Peyraguey, propriété de Silvio Denz (PDG de Lalique) depuis 2014, rayonne sous la houlette de l’excellent Jérôme Schilling, venu de la Villa Lalique où il secondait Jean-Georges Klein. Sa cuisine brillante et pleine d’attentions lui permet d’accrocher le trophée Grand de Demain au fronton de ce bijou de château viticole.

Bruno Salviac reçoit le Trophée POP Sud-Ouest 2018

Barbara Michelon et Romain Schlumberger, qui se sont connus au Chiberta à Paris, sont venus installer leur néo-bistrot aux allures de café de potes dans une rue calme de Bordeaux. Chez Lauza, on retrouve tout ce qu’on aime, des produits simples bien cuisinés, des sourires, des petits prix. Romain mérite bien le trophée Jeune Talent.

On avait connu Katsu Nakanishi au Cette, à Paris. Ce dernier, avec son complice Toshi, propose aujourd’hui aux Planeurs, dans la cité aérospatiale, une cuisine d’inspiration française traditionnelle d’où émergent bien sûr quelques pointes nipponnes. Katsu repart avec le trophée Espoir.

Benjamin Toursel est depuis longtemps l’un de nos chouchous. Dans son Auberge du Prieuré, à Moirax (qu’il vient d’ailleurs tout juste de rénover), notre Grand de Demain 2007 livre une cuisine toujours plus proche du produit et des saisons, précise et aboutie. Nous lui remettons le trophée Naturalité.

Le merveilleux Château de la Treyne, à Lacave dans le Lot, est comme un joyau posé au sommet d’une falaise. Aux manettes, Stéphane Andrieux, le chef qui fut Grand de Demain en 2002, et Marc Jean forment un duo ultra complémentaire qui a su hisser ce lieu prestigieux parmi les meilleures tables de la région. Marc reçoit le trophée Pâtissier pour son remarquable travail.

Dans son charmant café-bar-salon de thé-restaurant des Couteliers, Bruno Salviac a su créer un lieu singulier, où l’on vient aussi bien pour le goûter que pour un apéro-tapas dans une ambiance à la fois bon enfant et connaisseuse, autour des produits bio et locaux. Le trophée POP récompense cette adresse ouverte il y a deux ans.

Albert Malongo Ngimbi, trophée du Jeune Talent Service en Salle Sud-Ouest 2018

Dans le sillage de Ronan Kervarrec, qui a replacé avec autorité l’Hostellerie des Plaisance parmi nos « 4 toques », Benoît Gelin veille sur une cave de haut niveau, évidemment centrée sur le saint-émilion, mais surtout commentée avec brio et aisance. Benoît se voit décerner le trophée Sommelier.

Chez Michel Sarran, la clientèle a toujours été chouchoutée, accueillie avec élégance certes, mais surtout avec beaucoup de gentillesse et de simplicité. Le personnel suit le grand chef comme un seul homme et, dans cette salle où personne ne se contente de seulement faire le job, le fidèle et excellent Arnaud Ducroux veille sur tout. Nous lui remettons le trophée de l’Accueil.

Il officie auprès de Lionel Giraud, chez cette Table Saint-Crescent que nous aimons tant. Dans ce domaine du service en salle qui peine tant à recruter des jeunes gens talentueux et motivés, nous avons choisi de mettre en avant Albert Malongo Ngimbi, pas encore 25 ans et déjà sommelier talentueux. Il repart avec le trophée Jeune Talent Service en Salle.

Les titres attribués aux maisons distinguées lors de ce Gault&Millau Tour seront mentionnés dans l’édition France du guide Gault&Millau.

Les Frères Ibarboure (ici entourés de leur famille) ont accueilli la 6ème étape du Gault&Millau Tour 2018

Relire