Christophe Hay est l’ambassadeur de Goût de France 2020

Le 16 avril 2020, Goût/Good de France revient pour une 6ème édition. Un « dîner à la française » sera servi dans les ambassades et consulats de plus de 150 pays, et dans plusieurs milliers de restaurants de par le monde.

L’ambassadeur de l’événement sera cette année Christophe Hay, chef de La Maison d’à Côté**. A cette occasion, c’est la gastronomie de sa région, le Centre-Val de Loire qui sera à l’honneur.

En réunissant près de 350 000 personnes autour de milliers de « dîners à la française », l’événement Goût de/Good France porte chaque année très haut les valeurs de la gastronomie française.

Pour asseoir son engagement pour une mobilisation mondiale en faveur de l’environnement, Goût de/Good France 2020 place à nouveau la gastronomie responsable au cœur de cette édition.

Mais pas seulement. La gastronomie en région Centre-Val-de- Loire sera également mise en valeur sur cette édition, notamment via la présence en tant qu’ambassadeur de l’évéenemnt du chef doublement étoilé de La Maison d’à Côté à Montlivault, dans le Loir-et-Cher, Christophe Hay

Enfin, cette édition de Goût de/Good France sera alement marquée par le dixième anniversaire de l’inscription du « repas gastronomique des français » au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Le Centre-Val de Loire à l’honneur pour Goût de /Good France 2020

Après la Nouvelle Aquitaine et la Provence, c’est la destination Centre-
Val de Loire qui sera valorisée, à travers une série d’événements en France et à l’international.

Par de nombreux aspects, la gastronomie du Centre-Val de Loire est le symbole de l’art de vivre à la française. C’est dans cette même région, à Tours, que l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation, a initié et porté il y a maintenant dix ans, le « repas gastronomique des français » au patrimoine culturel immatériel de l’humanité à l’UNESCO.

En partenariat avec le Conseil régional du Centre-Val de Loire et le Comité Régional du Tourisme du Centre-Val de Loire, la région placera sa saison culturelle et touristique sous le signe de l’art de vivre et la gastronomie en 2020. C’est cette relation particulière aux produits du terroir et une gastronomie intimement liée aux paysages du coeur de la France et du Val de Loire que la région souhaite proposer au monde entier dans le cadre de l’évènement Goût de France/Good France.

Informations et inscriptions

Dès maintenant, les chef.fe.s des cinq continents sont invité.e.s à s’inscrire sur le site www.goodfrance.com.

Les restaurants doivent suivre une consigne simple : proposer un menu en quatre actes valorisant la gastronomie française dans toute sa diversité, avec la liberté pour chaque chef.fe d’accorder sa proposition à son marché et à ses produits frais et de saison.

Pour la 3ème année consécutive, les écoles de cuisine seront à nouveau associées à l’opération Goût de / Good France.

Les porteurs de projets gastronomiques et les commerces de bouche respectant les valeurs de Goût de/Good France peuvent proposer leurs événements, temps de partage et de convivialité « à la française » sur le site goodfrance.com grâce à une entrée dédiée, rubrique « événements ».

La programmation nationale et internationale sera dévoilée prochainement.

Christophe Hay en quelques mots

Formé auprès de Paul Bocuse dont il a porté la fierté de la cuisine française aux États-Unis pendant cinq ans, très attaché à la transmission de la culture culinaire, Christophe Hay est le chef de file d’une gastronomie durable et sensible, qui puise son inspiration dans la terre nourricière.

Christophe Hay la Maison d’A Côté à Montlivault

« Lorsque je pense à mon Val de Loire, une foule d’images défile : fleuve, rivières et étangs, forêts, champs et potagers, châteaux, fermes, vignes, faune et flore sauvage… », souligne ce chef au naturel, qui tient à faire la part belle aux richesses de sa terre natale : le Jardin de la France.

Poissons d’eau douce pêchés directement en Loire, élevage de boeuf Wagyu, potager en permaculture lui permettant de produire ses légumes : par sa cuisine moderne, Christophe Hay est d’abord un ambassadeur du local, qui sait aussi revisiter les plats du patrimoine historique, dans une interprétation contemporaine.




La cuisine responsable est le thème de Goût de France 2019

Du 21 au 24 mars 2019, Goût de France-Fête de la Gastronomie se tient partout en France pour valoriser le patrimoine culinaire français et les acteurs de la gastronomie.

Fanny Rey, cheffe du restaurant l’Auberge à Saint Rémy de Provence est la marraine de cœur de cette 9ème édition qui a choisi pour thématique la cuisine responsable.

« Les restaurateurs sont les acteurs principaux pour contribuer à mettre en oeuvre une cuisine écologique et responsable. Je profite de l’évènement Goût de France – Fête de la Gastronomie pour inciter les restaurateurs, chefs et cheffes à me soutenir dans cette démarche.[…] Tenons-nous main dans la main pour faire attention à tous les éléments et ainsi passer à l’action pour une cuisine responsable. »

Fanny Rey, cheffe étoilée du restaurant l’Auberge Saint Rémy de Provence est la marraine de cœur de cette édition 2019 qui a pour thème La cuisine responsable.

La cuisine responsable, c’est retrouver le goût de faire soi-même pour manger plus sainement et rendre positifs les impacts de sa consommation au quotidien. Cela passe alors par un apprentissage du goût et de l’équilibre dès l’enfance, et par la reconnaissance des aliments, pour apprécier les traditions et les savoir-faire.
La cuisine responsable permet également de se rendre compte des conséquences de notre consommation sur notre santé et l’environnement.
La cuisine responsable, c’est l’affaire de tous, professionnels comme consommateurs.

A ce titre, Goût de France-Fête de la Gastronomie met à l’honneur cette année les acteurs qui œuvrent en ce sens. Cet événement sera aussi l’occasion de prodiguer des conseils pour mieux se nourrir, prendre conscience de notre rôle environnemental, sociétal et sanitaire.

Fanny Rey est la marraine de coeur de l’édition 2019, après avoir déjà été la marraine de la Fête de la Gastronomie-Goût de France 2018 ©Sandrine Kauffer

Parmi les coups de coeur cette année : le Village international de la gastronomie au Trocadéro, l’apéro anti-gaspi de Phénix, les défis VegOresto, VoulezVousDîner partout en France, etc.

A ce jour, déjà plus de 6 000 évènements (dégustations, conférences, ateliers…) dans toutes les régions françaises ont été répertoriés et sont consultables sur le site internet dédié à l’événement www.economie.gouv.fr/fete-gastronomie

Les porteurs de projets ont encore jusqu’au 21 mars pour s’inscrire.

RELIRE




Goût de/Good France 2019, 1000 événements sur 5 continents

Le 21 février 2019, c’est au Quai d’Orsay à Paris que le programme de Goût de/Good France a été dévoilé en présence de Jean-Yves le Drian Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Baptiste Lemoyne Secrétaire d’Etat, Alexandra Cousteau, petite fille du Commandant Cousteau et fondatrice de l’association « No More Plastic » et des chefs participants, à l’instar de Gérald Passédat, parrain de l’événement Marseille/Provence Goût de/Good France.

Plus de 1000 événements ont été annoncés mais également la rédaction d’un livre blanc sur la cuisine responsable. «Je remercie Camille Labro qui a accepté de prendre la responsabilité éditoriale du livre blanc », a exprimé Alain Ducasse, «  sélectionnant un comité de chefs déjà engagés et capables de témoigner. « Avoir le sens de la fête n’empêche pas d’avoir le sens des responsabilités », souligne-t-il.

Les chefs aux quais d’Orsay avec au centre le Minsitre Jean-Yves le Drian ©Sandrine Kauffer-Binz

Le 21 mars 2019, dans le cadre de Goût de/Good France, les chefs Français du monde entier vont proposer un « dîner à la française », composé de 4 plats (entrée, plat, fromage et dessert) pour promouvoir la gastronomie française.

Au total, ce sont 5000 chefs Français sur les 5 continents, dans 150 pays, qui s’engagent et cuisinent pour la planète. Pour la première fois la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Malawi, Brunei, Irak, La Barbade vont participer. Les Ambassades et Consulats de France se mobilisent avec par exemple l’organisation au Guatemala, d’un tour gastronomique en trolley bus.

« La cuisine française rayonne dans le monde entier parce qu’elle propose sans imposer. C’est ce qui fait sa force et son influence. », rajoute Alain Ducasse.

Jean-Yves le Drian Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères ©Sandrine Kauffer-Binz

« Première destination touristique au monde, la France ambitionne d’accueillir 100 millions de visiteurs internationaux en 2020 et de générer 60 milliards d’euros de recettes touristiques », précise Jean-Baptiste Lemoyne. « Le tourisme est en effet un secteur clé de l’économie française qui représente 7.5 % du produit intérieur brut et 2 millions d’emplois directs et indirects »

Mais « il y aura un avant et un après 2019», assure le quai d’Orsay, car cette année l’opération Goût de/Good France promeut le message d’une cuisine responsable, ayant entrepris la réalisation d’un livre blanc avec un comité de chefs.

Lire ICI la présentation du livre blanc 

Alain Ducasse « voir le sens de la fête n’empêche pas d’avoir le sens des responsabilités  » ©Sandrine Kauffer-Binz

En France, du 21 au 24 mars 2019, plusieurs rendez-vous festifs et populaires verront le jour, orchestrés par le Ministère de l’Economie et des Finances. Banquets, dégustations, pique-niques et ateliers, permettront aux professionnels de partager leurs talents, leurs savoir-faire et leurs terroirs avec un large public.

Le 23 mars 2019 l’UNESCO accueillera un colloque sur la gastronomie et l’alimentation responsable, autour de grands acteurs mondiaux.

De G à D : Sylvestre Wahid, Alain Ducasse, Gérald Passédat, Guillaume Sourrieu, et Sébastien Richard ©Sandrine Kauffer-Binz

Goût de/Good France dans le monde entier

Pour cette 5e année, c’est tout un Festival qui va se déployer dès le 21 mars 2019 dans le monde entier, et partout en France jusqu’au 24 mars 2019. Au programme : des initiatives, des expériences à vivre et partager sur l’ensemble du territoire.

La ligne directrice de ce plus grand dîner « à la française » : des menus proposant une cuisine qui utilise moins de gras, de sucre et de sel, soucieuse du « bien manger » et de l’environnement, et qui fait la part belle aux légumes et aux céréales.

Un prix/un geste : Le prix du menu est à la discrétion du restaurant. Il est suggéré de reverser 5% de leurs recettes à « No More Plastic »

Dans le prolongement de la COP 21 et des Etats Généraux de l’Alimentation, la France se doit d’être aux avant-postes de la mobilisation mondiale en faveur de l’environnement. Ainsi, Goût de / Good France soutient la fondation « No More Plastic », représentée par Alexandra Cousteau, qui œuvre pour la protection des océans et la réduction du plastique. Elle animera une table ronde « Good Impact » sur les problématiques de la préservation de l’environnement et des ressources, en présence de cuisiniers, de scientifiques, de chefs d’entreprise…


Au programme ; un festival dans toute la France !

Goût de/Good France révèle de nouvelles réjouissances sous la forme d’un festival qui couvrira l’ensemble du territoire et s’adressera au plus grand nombre.
Le 21 mars, au-delà des dîners à la française, de nouvelles expériences culinaires viendront enrichir la programmation française, dont voici quelques exemples :

– Les Expériences Gourmandes, en collaboration avec L’Office de Tourisme de Paris. Touristes et parisiens pourront découvrir une trentaine de lieux incontournables de la capitale.

– Les Dîners Complices, du Collège Culinaire de France. Les producteurs, point de départ de toute cuisine de qualité, investiront les restaurants. En synergie avec les chefs, ils composeront un menu vivant et échangeront avec le grand public sur le moteur de leur passion.

 Les Duos des Collectionneurs. Jeunes chefs et mentors s’uniront le temps d’un dîner, pour illustrer cette transmission de gestes, de valeurs et de savoir-faire.

– Le Grand Menu. En référence aux dîners d’Épicure d’Escoffier, de hauts lieux de la gastronomie française proposeront des menus dégustations allant de 4 à 10 plats, en accord parfait avec une sélection ne de vins et spiritueux.

Un Grand Banquet provençal.
A Paris, 6 chefs provençaux proposeront un menu en 5 actes sur le thème de la cuisine responsable et méditerranéenne (Gérald Passédat, Michel Portos, Sébastien Richard, Jean-André Charial, Armand Arnal, Clément Higgins), au sein du Village International de la Gastronomie. Cet événement s’inscrit dans le programme MPG 2019, année de la gastronomie en Provence, lancé par le Département des Bouches-du-Rhône et Provence Tourisme.


La région Provence à l’honneur !

La bouillabaisse, plat emblématique de Gérald Passédat ©Richard Haughton

En 2019, la Provence sera la destination phare de la gastronomie. A ce titre, elle sera valorisée lors des événements Goût de / Good France en France et à l’international.

Pour la première fois, le Département des Bouches-du-Rhône et Provence Tourisme lancent MPG2019, année de la gastronomie en Provence sous le parrainage de Gérald Passedat : une année de fête, de rencontres de chefs, de marchés gourmands, de pique-niques, de potagers urbains…

Pour participer, chaque restaurateur doit renseigner dès maintenant les informations sur son établissement.

MENU – MODE D’EMPLOI
Le menu est au minimum en quatre actes : Entrée – Plat – Fromages – Dessert*
Il est précédé d’un apéritif enrichi et accompagné de vins et champagnes français
* Deux desserts pourront être servis si les restaurateurs n’estiment pas être en mesure de présenter des fromages de qualité.

Pour participer, il suffit de se rendre sur le site : www.goodfrance.com




Fête de la Gastronomie solidaire aux Halles de Tours

La Fête de la Gastronomie devient Goût de France-Good France. La Fête s’impose chaque année comme le grand rendez-vous populaire permettant de promouvoir le territoire et de partager la gastronomie française. Elle s’intéresse à tous les types de projets, aux grands comme aux petits. Chaque structure est invitée à rejoindre la manifestation, qui se tiendra les 21, 22 et 23 septembre 2018, et à participer à la hauteur de ses moyens.

Les Halles de Tours (37) participent à l’évènement pour la quatrième année en proposant pour 3€ une dégustation des produits des commerçants des Halles.
L’intégralité des recettes sera reversée à l’association tourangelle Stop aux Violences Sexuelles 37-SVS 37-Rep’Art, qui sera présente également aux Halles le matin de l’évènement.

De 10h à 13H.

Les Halles de Tours
Place des Halles
37000 Tours21




Fête de la Gastronomie – Goût de France : Participation à l’édition 2018

La Fête de la Gastronomie devient Goût de France-Good France. La Fête s’impose chaque année comme le grand rendez-vous populaire permettant de promouvoir le territoire et de partager la gastronomie française. Elle s’intéresse à tous les types de projets, aux grands comme aux petits. Chaque structure est invitée à rejoindre la manifestation, qui se tiendra les 21, 22 et 23 septembre 2018, et à participer à la hauteur de ses moyens.

Le projet peut adopter une forme très simple et nécessiter peu d’investissement, telle l’ouverture de l’établissement ou de la structure comme à l’ordinaire afin de présenter son travail quotidien. L’initiative peut être reconnue et labellisée dans le cadre de la Fête de la Gastronomie – Goût de France. Cette Fête est surtout l’occasion de s’amuser, de faire jouer son imagination, et de concevoir un projet qui sorte de l’ordinaire. Il n’y a pas de limites.

Quelques exemples des événements organisés lors des précédentes éditions (ci-dessous) :

– Immersion en cuisine avec le chef étoilé Julien Binz
Le restaurant Julien Binz, à Ammerschwihr dans le Haut-Rhin, invite trois personnes en immersion au cœur de sa brigade pour vivre le déroulé d’un service. Cette expérience est offerte, suivie d’une dégustation en salle du menu de la fête de la gastronomie

– Tous autour du poisson
L’Atelier Duphot à Paris accueille les visiteurs pour une visite de la cuisine professionnelle, avec un cours de découpe de cabillaud par le chef Moustapha Doucoure.

– Au cœur des Jardins de la Baie de Somme
Le chef Sébastien Porquet et son restaurant la Table des Corderies propose un menu complet « Quartier Libre dans le Jardin ». Sébastien Porquet concevra le menu le jour même selon les produits de la cueillette journalière dans les jardins.

– Le restaurant Le Mesturet au cœur du produit à Paris
Durant le week-end, le restaurant propose un menu gastronomique, une rencontre avec ses fournisseurs et une dégustation des produits régionaux.

– La câpre de Pantelleria
Le Restaurant Miss Lunch à Paris compose un menu thématique autour de la câpre, sous toutes ses formes.

– Atelier culinaire pour les enfants
Le restaurant L’Aiglon et le chef de cuisine à Pontivy, en Bretagne, accueillent les enfants qui pourront découvrir une cuisine professionnelle et participer à la réalisation d’un dessert.

Ou bien élaborer un événement en s’appuyant sur la thématique de cette nouvelle édition (annoncée prochainement).

Il est possible d’envisager de mettre en place plusieurs projets sur les trois jours. Cela permet ainsi de cibler divers publics et ce, sous différentes formes (une visite pour les parents, un atelier pour les enfants, etc.,…).

Producteurs de Châteauneuf-du-Pape, initiation aux vendanges avec une visite des chais

Financement du projet

Les collectivités locales
Se rapprocher de sa mairie, de son conseil départemental, de son conseil régional pour mettre en avant le développement touristique et économique autour d’un événement lié à la gastronomie.

Le mécénat
Demander un soutien matériel, sans contrepartie directe, à une personne ou à un organisme pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général.

Le financement participatif
Faire appel aux dons sur une plateforme de financement participatif en ligne, pour encourager le grand public à investir dans le projet.
Se rapprocher de Miimosa ou contacter son conseiller au Commissariat général à la Fête de la Gastronomie afin qu’il s’occupe de la pré-inscription. Attendre que Miimosa reprenne contact, afin d’aider à déterminer les objectifs, la stratégie de communication, etc.

Les partenariats 
Mettre en place une coopération avec une structure, un organisme ou un commerce afin de compléter son projet. Ainsi, les commerçants d’une rue ou d’un quartier peuvent se fédérer, les entreprises d’une même région peuvent se rapprocher, afin de monter un projet commun.

Les Vendanges Etoilées Cassis – 7ème édition de la Fête de la Gastronomie

Labellisé son projet

Une fois que le projet est mis en forme, il faut l’inscrire sur le site internet de la Fête de la Gastronomie – Goût de France, dans la rubrique « Inscrivez votre événement ». Cette rubrique sera disponible à compter de la fin du mois de mai.

Retour sur le succès de la 7ème édition

· Une thématique « Au cœur du produit »
· 11 700 manifestations en France et à l’étranger
· 300 000 professionnels
· 3 millions de visiteurs
· Plus de 30 partenaires médias

Pour plus d’informations ou pour toute question :
Par courriel à lucie.dauptain@finances.gouv.fr
Par téléphone au 01 53 18 31 15

Fête de la Gastronomie – Goût de France
https://www.economie.gouv.fr/fete-gastronomie/accueil




GOÛT DE FRANCE / GOOD FRANCE, LE 21 MARS 2016

Goût de / Good France, rassemblera le 21 mars 2016, plus de 1700 chefs sur 5 continents pour célébrer la gastronomie française. Cet événement, sous la forme d’un dîner, rendra hommage à l’excellence de la cuisine française, à sa capacité d’innovation et aux valeurs qu’elle véhicule : partage, plaisir, respect du « bien-manger », de ses contemporains et de la planète.

En 1912, Auguste Escoffier initiait « les Dîners d’Épicure » : le même menu, le même jour, dans plusieurs villes du monde et pour le plus grand nombre de convives. Goût de / Good France s’inscrit dans l’esprit de cette belle idée avec la volonté d’associer toutes les catégories de restaurant aux quatre coins du monde. Cet événement international, dont la première édition a eu lieu le 19 mars 2015, suite à l’inscription du « repas gastronomique des Français » sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO, participe à son rayonnement à travers le monde.

Tous les Chefs sont invités à participer à ce grand événement festif, en proposant leur candidature sur le site Goût de / Good France. Les inscriptions sont désormais clôturées.


Goût de/Good France a pour objectifs de :

PROMOUVOIR LE TOURISME FRANÇAIS
– Ce dîner, avec une visibilité mondiale, s’inscrit dans cette démarche et envoie vers l’étranger un signe fort sur l’attractivité de la France, à travers le dynamisme et la créativité des chefs.

PORTER HAUT ET FORT LES COULEURS DE LA CUISINE FRANÇAISE, avec des messages à fortes valeurs ajoutées :

Un message de MODERNITÉ – Au XXIe siècle, la cuisine française ne s’impose pas de façon hégémonique sur la scène culinaire mondiale. Les cuisiniers participants ne renoncent pas à leur propre tradition culinaire, nous leur proposons de la marier avec la cuisine française.

Un message d’EXCELLENCE -Vitalité, modernité, responsabilité : la cuisine devient la vitrine de valeurs positives pour la France avec une dimension chaleureuse associée aux plaisirs de la table.

Une cuisine faite de produits frais, de saison et issus du terroir local, et réalisée avec moins de gras, de sucre et de sel

Une cuisine pour toutes les bourses, du bistrot à la grande table.
Goût de/ Good France bénéficie d’un plan de communication d’envergure internationale permettant à l’ensemble des chefs participants de valoriser leur cuisine, leur savoir faire, partout dans le monde avec le soutien actif des ambassades, d’Atout France et des partenaires médias, France Media Monde, TV5 Monde, JC Decaux.

Conférence de presse du lancement de la seconde édition au quai d'Orsay

Conférence de presse du lancement de la seconde édition au quai d’Orsay

Le menu des restaurateurs

GOÛT DE FRANCE / GOOD FRANCE, LE 21 MARS 2016.
Chaque menu valorise la gastronomie française dans toute sa diversité, avec la liberté pour chaque chef d’accorder sa proposition à son marché et à ses produits de qualité.
Pour cette nouvelle édition Goût de / Good France, les menus devront s’articuler autour d’une recette inspirée du savoir-faire français.

UN FIL ROUGE POUR TOUS, selon un séquençage de plats :
• Un « apéritif enrichi »
• Une entrée
• Un ou deux plats
• Une sélection de fromages
• dessert
• Des vins et du champagne français

UNE LIGNE DIRECTRICE
Chaque menu est le témoin d’une cuisine utilisant moins de gras, de sucre et de sel, précautionneuse du « bien manger » et de l’environnement, et faisant la part belle aux légumes.

UN PRIX / UN GESTE
Le prix du menu est à la discrétion du restaurant. Il est suggéré de reverser 5% des ventes à une ONG locale œuvrant au respect de la santé et de l’environnement.