13 Parisiens dans le classement des 100 meilleurs chefs au monde 2018

Dimanche 26 novembre 2017, sur la scène du Chefs World Summit à Monaco, le classement mondial des chefs par les chefs a élu Michel Troisgros en pole position.

C’est le vote des chefs par les chefs. Seuls les chefs 2 et 3 étoiles Michelin sont interrogés pour désigner selon eux, quels sont les 5 restaurants incontournables de l’année. 13 parisiens font partie de la sélection des 100 meilleures tables au monde : Yannick Alleno, Pierre Gagnaire, Pascal Barbot, Alain Ducasse, Alain Passard, Eric Frechon, Guy Savoy, Jean-François Piège, Joel Robuchon, David Toutain, Frederic Anton, Christian Le Squer, Kei Kobayashi, et Shinichi Sato

 

VOIR LE PALMARÈS COMPLET

VOIR LE PALMARÈS COMPLET SUR LE SITE FRANCE EN CLIQUANT ICI

VOIR LA VIDÉO DE LA CÉRÉMONIE




Christian Le Squer signe la carte du futur restaurant de la Gare de Rennes.

Christian Le Squer, chef du restaurant « Le Cinq » à Paris, l’un des trois restaurants du Palace Four Seasons Hôtel George V, va signer la carte du futur restaurant de la gare de Rennes (35) qui devrait ouvrir fin 2018.

 

D’une surface de 550 m2 et d’une capacité de 150 couverts, répartis sur deux niveaux, le restaurant offrira une vue exceptionnelle sur la ville de Rennes et sur les voies ferrées grâce à un toit transparent à la structure légère et très lumineuse. La carte de la future brasserie bistronomique sera quant à elle signée par Christian Le Squer, originaire du Morbihan en Bretagne et chef triplement étoilé du restaurant Le Cinq, l’un des trois restaurants du prestigieux Four Seasons Hôtel George V à Paris.

« Le restaurant se trouvera au même niveau que le futur espace de vente de la SNCF et sera accessible par un ascenseur panoramique mais aussi par des escaliers reliant la salle d’échange multimodale et le chemin piétonnier », explique Pascal Croce responsable de chantier pour Gares et Connexions.

Le groupe souhaitait y apposer la touche d’un chef breton.

« Nous sommes particulièrement contents que ce grand chef ait accepté de superviser la carte de ce restaurant », poursuit Pascal Croce. « C’est lui qui définira la tonalité de cette carte et proposera les plats qui la composeront. »


Grande Brasserie Bistronomique

« Ce restaurant servira des clients rapidement autour d’une carte de qualité et une ambiance plus cosy à l’étage permettra d’accueillir les clients le soir », note Christophe Gautier directeur développement chez Demeter, l’opérateur privé en charge de l’espace commercial de la future gare SNCF.

Le restaurant, dont le nom définitif n’est pas encore déterminé, devrait rester accessible financièrement.
« Il ne s’agira pas d’un restaurant étoilé », précise Pierre Ruello du groupe Demeter, qui va exploiter la quinzaine de commerces dont les restaurants. « On veut aussi en faire un lieu emblématique de la gare » pour les 60 000 passagers qui prendront le train quotidiennement mais aussi pour les Rennais.

Les premières enseignes de « Restauration rapide » qui s’installeront entre juillet 2017 et début 2018 ont été dévoilées :
Un restaurant Prêt à Manger, un Bagel Corner… Plusieurs chaînes de burgers sont aussi sur les rangs : Mc Donald’s, Burger King et Five Guys.

Par Daniela Abiliou
Crédit Photo – ©Four Seasons George V



VIDEO la 30ème cérémonie des Trophées Le Chef

Revivez en images la 30ème cérémonie des Trophées Le Chef qui s’est déroulée le lundi 19 septembre 2016 au Lido de Paris

 

 




Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l’année 2016

Pour les 30 ans du magazine Le Chef et la 30ème édition du Chef de l’Année, pas moins de 900 invités, dont plus de 400 chefs étoilés Michelin, se sont réunis le lundi 19 septembre 2016 au Lido pour fêter les 30 ans du magazine professionnel Le Chef et assister ainsi à la 30ème édition du Chef de l’Année qui met en avant, depuis 1987, le chef de cuisine reconnus par ses pairs. Christian Le Squer succède à René et Maxime Meilleur (2015), Arnaud Lallement (2014) et Arnaud Donckele (2013)

Cette année encore, des femmes et des hommes d’exception ont été récompensés car ils ont le mieux représenté leur profession pendant l’année qui s’est écoulé. Voici le palmarès.

Les Trophées Le Chef : Incontestable reconnaissance des chefs par les chefs !

Loin de tout classement subjectif, les Trophées Le Chef sont les seuls prix décernés par les chefs à leurs pairs. Les titres de Chef de l’Année, Pâtissier de l’Année, Sommelier de l’Année et (nouveau cette année !) Prix du Service sont incontestablement devenus une référence prestigieuse dans le monde de la gastronomie.

6000 personnes sont appelées à voter, parmi lesquelles chefs, pâtissiers, sommeliers et maîtres d’hôtel, pour élire les personnalités les plus représentatives de la gastronomie française.

Les plus grands noms français ont obtenu ces trophées uniques et respectés, créés par Francis Luzin, président fondateur du magazine professionnel Le Chef.


Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
Après avoir obtenu une troisième étoile au Michelin en février dernier, Christian Le Squer du Cinq (Hôtel George V) à Paris est aujourd’hui sacré par ses pairs Chef de l’année 2016.

Le prix du Pâtissier de l’année revient à Nina Métayer (Le Grand Restaurant, Paris), le Sommelier de l’Année est Baptiste Cavagna (La Pyramide à Vienne (38), et le premier Prix du Service, élu par ses pairs, est attribué à François Pipala, maître d’hôtel du Restaurant Paul Bocuse à Collonges au Mont dOr (69).


Chef de l’Année : Christian Le Squer (Le Cinq, Paris)

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
Après sa formation à l’école hôtelière de Vannes et son arrivée à Paris à l’âge de 18 ans, Christian Le Squer a tout eu, tout vu, tout goûté. Chez Taillevent, au Divellec, au Ritz ou au Lucas Carton, il apprend les bases de son art, les notions essentielles du management et le sens de la créativité. En 1996, à 34 ans seulement, il décroche une première étoile lorsqu’il officie en tant que chef au Café de la Paix, près de l’Opéra, puis une deuxième deux ans plus tard. Viennent ensuite les années Ledoyen où il tutoie les sommets, les trois étoiles et les récompenses.

En 2014, son virage est spectaculaire. En signant pour le Four Seasons Hôtel George V, il doit répondre à deux objectifs fixés par son propriétaire : décrocher l’étoile manquante (le Cinq obtient sa 3ème étoile en 2016) et développer son image numérique. Concernant ce secteur, le quinquagénaire l’admet bien volontiers : « Il a fallu apprendre un nouveau métier. Tous les jours, je consacre près d’une heure aux réseaux sociaux. » À travers ce changement d’image, Christian Le Squer se révèle être un fin communiquant hyper connecté qui n’a qu’un seul but : transmettre la vision de sa cuisine et son identité.


Pâtissière de l’Année : Nina Métayer (Le Grand Restaurant, Paris)

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
C’est après l’obtention d’un bac littéraire que Nina Métayer décide de devenir boulangère et effectue une formation en alternance à La Rochelle. Après avoir obtenu son CAP, elle part pour l’Australie en 2008 où elle travaille pendant 6 mois dans une boulangerie-pâtisserie française. La jeune professionnelle apprend ensuite la pâtisserie de restaurant. Elle revient en France en 2010 pour réaliser une mention complémentaire pâtisserie à l’école Ferrandi.

Nina Métayer intègre l’année suivante les cuisines de l’Hôtel Meurice**. Sous les ordres de Camille Lesecq, elle commence en tant que commis avant de devenir demi-chef de partie pâtisserie. En 2013, elle est embauchée auRaphaël, où elle devient chef pâtissière au bout de quelques mois. En septembre 2015, Nina Métayer s’est lancée dans une nouvelle aventure, en devenant la chef pâtissière du nouvel établissement de Jean-François Piège : Le Grand Restaurant**.


Sommelier de l’Année : Baptiste Cavagna (La Pyramide, Vienne)

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
Baptiste Cavagna a été formé au Relais & Châteaux Bernard Loiseau** à Saulieu. Il est aujourd’hui le chef sommelier de La Pyramide, restaurant doublement étoilé à Vienne. Il se passione pour les vins de Porto et propose en salle une ouverture des bouteilles au feu, une technique très appréciée des clients.

Prix du Service : François Pipala (Paul Bocuse, Collonges au Mont d’Or)

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
Au mois de mars 2016, François Pipala a soufflé sa trentième bougie à l’Auberge du Pont de Collonges. Cet anniversaire symbolise le lien unique qui existe entre François Pipala et Paul Bocuse.

Né en Anjou, il baigna dans l’univers de la cuisine grâce à ses grands-parents paternels. Depuis 1986, il évolue dans le célèbre restaurant triplement étoilé et dirige de main de maître les 26 membres de la brigade de salle. En 1993, devant la volonté farouche de Monsieur Paul, il a passé et remporté la première édition du MOF Maître d’hôtel du service et des Arts de la Table.


Ils sont fait la Une

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
N° 262 : William Frachot, Hostellerie du Chapeau Rouge**, Dijon
N° 263 : Olivier Nasti, Le Chambard**, Kaysersberg
N° 264 : Michel Guérard, Les Prés d’Eugénie***, Eugénie Les Bains
N° 265 : Michel et César Troisgros, Restaurant Troisgros***, Roanne
N° 266 : David Toutain, Restaurant David Toutain*, Paris
N° 267 : Julien Roucheteau, La Table du Lancaster**, Paris
N° 268 : Alexandre Couillon, La Marine**, Noirmoutier en l’Ile
N° 269 : Alain Ducasse et Joël Robuchon

Prix de la Transmission à Jacques Lameloise

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
Le Prix de la Transmission revient à Jacques Lameloise. Après avoir accueilli 3 génération de Lameloise, Eric Pras et Frédéric Lamy ont pris leur marque dans la Maison Lameloise.

Les Tremplins de l’Année 2016

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
Chaque année, le magazine Le Chef met en avant des jeunes entrepreneurs qui se sont installés dans l’année à leur compte et saluent ainsi leur prise de risque :

– Koji Higaki (L’Inconnu, Paris 07)
– Tomy Gousset (Tomy & Co, Paris 07)
– Franck Charpentier (Le Quincangogne, Dampart (77))
– Erwan Houssin (Le Grand Cap, Leucate (11))
– Arnaud Saffray (Rond de Carotte, St Gervais les Bains (74))
– Maximin Hellio (Restaurant Maximin Hellio, Deauville (14))


Espoir de l’Année 2016 Yann Maget (Restaurant Kei – Paris)

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
Quelques heures avant l’annonce des Trophées Le Chef, s’est déroulé le concours de l’Espoir de l’Année 2016 à l’école Ferrandi. Il récompense Yann Maget, ( 27 ans) le second de cuisine chez Kei qui a su convaincre un jury placé sous la présidence de René et Maxime Meilleur, chefs de l’année 2015, de 10 chefs étoilés en dégustation (tous anciens élus chefs de l’année) et 1 chef étoilé en travail, avec ses deux plats :


Plat : Ballotine de lapin aux cèpes, tortilla de polenta, côtelettes aux herbes, jus corsé

Plat : Ballotine de lapin aux cèpes, tortilla de polenta, côtelettes aux herbes, jus corsé


Dessert : Chocolat croustillant, fraîcheur de myrtilles

Dessert : Chocolat croustillant, fraîcheur de myrtilles


Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016
La composition du jury :

Présidents du jury : René et Maxime Meilleur, La Bouitte (73)

Jurys dégustation : 
Eric Frechon, Le Bristol (75)
Alain Dutournier, Le Carré des Feuillants (75)
Michel Trama, Les Loges de l’Aubergade
Régis Marcon, Restaurant Régis et Jacques Marcon (43)
Michel Bras, Le Suquet (12)
Gilles Goujon, L’Auberge du Vieux Puits (11)
Emmanuel Renaut, Le Flocon de Sel (74)
Jean-François Piège, Le Grand Restaurant (75)
Yannick Alleno, Pavillon Ledoyen (75)

Jury travail : 
Mathieu Guibert ancien lauréat Espoir de l’Année 2008

Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016


Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016


Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016


Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016


Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016


Les trophées du Chef : Christian Le Squer est élu chef de l'année 2016



Palmarès Guide Michelin 2016 – FRANCE

Alain Ducasse au Plaza Athénée et Le Cinq obtiennent trois étoiles dans le guide MICHELIN France 2016 ! Un second grand vainqueur cumule les étoiles et parvient à 3: Mathieu Pacaud, monté deux fois sur scène : 2* pour Histoires et 1* our Hexagone. Autre particularité de cette sélection, aucune femme n’est distinguée, trois chef Japonais, un Allemand, un Coréen et un Sud-africain. La dernière nouveauté, une nouvelle distinction : l’assiette qui récompense « le tour de main du chef et la qualité des produits utilisés.

 


Palmarès Guide Michelin 2016 - FRANCE
Cette année, deux établissements parisiens de renom se voient distingués de trois étoiles dans le guide MICHELIN France 2016.

Alain Ducasse au Plaza Athénée, où le chef propose une cuisine repensée autour du concept de « naturalité ». « Alain DUCASSE a pris un virage audacieux en concevant une cuisine en accord avec la nature » commente Michael ELLIS, Directeur international des guides MICHELIN. « Basée autour de la trilogie légumes- céréales-poissons, sa cuisine offre des mariages de saveurs inédits et bouscule les codes de la haute gastronomie. Le résultat est à la hauteur de l’enjeu : un repas au Plaza Athénée est une expérience unique et mémorable, émotionnellement bouleversante tant par l’étourdissant décor de la salle que par le voyage dans lequel chacun des plats nous emporte.»

Le restaurant Le Cinq, situé dans l’hôtel Four
Seasons George V, obtient également une troisième étoile cette année. « Au Cinq, le chef Christian LE SQUER est un véritable virtuose ! » continue Michael ELLIS. « Il signe de superbes plats, maîtrisés à la perfection, qui montrent un savoir-faire d’exception et une profonde connaissance des meilleurs produits de notre terroir. Dégustée dans un somptueux décor inspiré du Grand Trianon, chaque assiette de Christian LE SQUER est une véritable œuvre d’art, exemple éclatant de ce que la gastronomie française propose de meilleur.»


Au Cinq, le chef Christian LE SQUER  décroche 3* Michelin ©SandrineKauffer

Au Cinq, le chef Christian LE SQUER décroche 3* Michelin ©SandrineKauffer
La sélection 2016 s’enrichit également de 10 nouveaux restaurants deux étoiles, avec JY’S, le restaurant de Jean-Yves SCHILLINGER situé à Colmar, La Grande Maison de Joël ROBUCHON à Bordeaux, La Villa René Lalique de Jean-Georges KLEIN à Wingen-sur Moder, le 1920 à Megève, où officie en cuisine Julien GATILLON et Paloma de Nicolas DECERCHI à Mougins. Parmi les nouveaux distingués à deux étoiles, la moitié sont des chefs parisiens qui ont tous pris leur poste en 2015: l’Abeille de Christophe MORET, Le Gabriel de Jérôme BANCTEL, Histoires de Mathieu PACAUD, Sylvestre de Sylvestre WAHID et Le Grand Restaurant de Jean-François PIEGE.

Un exploit suffisamment rare pour être signalé, qui montre le talent et la maitrise de ces chefs, mais aussi l’attractivité et le dynamisme de la capitale parisienne. « La force d’attractivité des chefs pour Paris est un élément particulièrement marquant de cette sélection 2016 » précise Michael ELLIS. « Qu’il s’agisse de petits bistrots ou de tables plus luxueuses, les chefs et les investisseurs continuent de croire en Paris, d’entreprendre. D’ailleurs, parmi les 380 tables qui font leur entrée pour la première fois dans le guide, 100 sont situées à Paris. C’est bien la preuve que Paris est plus que jamais une métropole dans laquelle les chefs continuent d’entreprendre.»


Alain Ducasse décroche 3* pour le Plaza Athenée ©SandrineKauffer

Alain Ducasse décroche 3* pour le Plaza Athenée ©SandrineKauffer
42 restaurants obtiennent leur première étoile dans l’édition 2016 du guide MICHELIN. Les chefs, portés par un terroir d’une grande richesse et d’une exceptionnelle diversité, offrent aux quatre coins de l’Hexagone une cuisine de qualité. Soucieux de leur environnement, ils continuent de privilégier les circuits courts et travaillent avec des producteurs locaux. Attentifs à la maîtrise des prix et aux attentes des clients, ils sont nombreux à faire en sorte que cuisine de qualité soit aussi synonyme de prix modéré, à l’image de La Table de Merville à Toulouse, Initial à Caen ou encore le Château de Sable à Porspoder, dans le Finistère, des tables promues cette année où l’on peut déjeuner pour moins de 26 euros. Quant à la jeune génération, elle continue de porter l’avenir de la gastronomie française. En effet, plusieurs jeunes chefs décrochent pour la première fois leur étoile au guide MICHELIN, comme Angelo FERRIGNO à La Maison des Cariatides à Dijon, benjamin de la sélection âgé de 23 ans à peine, ou encore Jean-Baptiste LAVERGNE-MORAZZANI, chef à 24 ans de La Table du 11, à Versailles.


les nouveaux 2* Michelin sur scène ©SandrineKauffer

les nouveaux 2* Michelin sur scène ©SandrineKauffer
Enfin, les inspecteurs ont remarqué cette année encore la très forte attractivité de la cuisine française pour les chefs étrangers, qui n’hésitent pas à venir du monde entier afin de se former en France, puis ouvrent leurs propres tables.

Parmi les 7 nouveaux restaurants une étoile parisiens, 3 sont ainsi tenus par des chefs japonais, tous formés auprès de grands chefs français : Neige d’Eté du chef Hideki Nishi, Pages de Ryuji Teshima et le restaurant éponyme du chef Nakatani.

Les chefs étrangers investissent également en région, comme à Nice où le chef sud-africain Jan HENDRICK propose dans son restaurant JAN une cuisine française créative et contemporaine, à Lyon, où le Passe-Temps est tenu par un chef coréen Younghoon LEE, ou encore G.A au Manoir de Rétival, tenu par le chef allemand David GOERNE.


Le guide MICHELIN France 2016 sera disponible dans tous les points de vente dès le vendredi 5 février, au prix de 24,90 euros.

La sélection sera accessible et les restaurants réservables sur les supports web et mobile de MICHELIN Restaurants et ViaMichelin.

Cette nouvelle édition réunit 3682 hôtels et maisons d’hôtes, et 4347 restaurants, parmi lesquels :
• 600 restaurants étoilés
• 26 restaurants trois étoiles dont 2 nouveaux 82 restaurants deux étoiles dont 10 nouveaux
• 492 restaurants une étoile dont 42 nouveaux
• 655 restaurants Bib Gourmand dont 111 nouveaux
• 3092 restaurants distingués d’une assiette


Deux nouvelles 3 étoiles, Dix nouveaux 2 étoiles, et 42 nouveaux 1 étoile

Les deux nouveaux 3 étoiles 
Christian Le Squer, Le Cinq, Paris 8e
Alain Ducasse, Plaza Athénée, Paris 8e

Les 2 étoiles 
La Grande Maison, Joel Robuchon, Bordeaux
JY’S, Jean Yves Schilinger, Colmar
1920, Julien Gatillon, Megève
Paloma, Nicolas Decherchi, Mougins
Sylvestre Wahid, Sylvestre, Paris7e
Le Gabriel, Jérôme Banctel, Paris 8e
Le Grand Restaurant, Jean-François Piège, Paris 8e
L’Abeille, Christophe Moret, Paris, 16e
Villa René Lalique, Jean-Georges Klein, Wingen-sur-Moder


Ils gagnent 1*

Région Alsace Champagne Ardenne, Lorraine 
L’Arnsbourg, Barenthal 57
Au Crocrodile, Strasbourg

Aquitaine Limousin, Poitou Charentes 
Dyades, Massignac 16
Les Belles Perdrix, Saint Emilion, Troplong-Mondot
Le Pressoir d’argent, Gordon Ramsay, Bordeaux

Auvergne, Rhône Alpes 
L’Esquisse, Annecy
1217, Bagnols, (Château de Bagnols)
Le Passe Temps, Lyon
PraiRial, Lyon
Le Refuge des Gourmets, Machilly (74)
Le clocher des Pères Saint Martin sur la Chambre (73)
Raphael Vionnet, Thonon les Bains (74)
Le P’tit Polype, Venosc, les Deux Alpes (au chalet Moutier)

Bourgogne Franche Comté 
Le Carmin, Beaune (21)
La Maison des Cariatides, Dijon

Bretagne 
Les Trois Rochers, Sainte Marine/Benodet
La Gouesnière (Maison Tirel Guérin), La Gouesnière (35)
Le Château de Sable, Porsoder (29)
Allium, Quimper (29)
Rackham, Roscoff (29)

Corse 
I Salti, Belgodère (20)

Languedoc Roussillon, Midi Pyrenées 
Le Mas de Jourdan, Jérôme Nutile, Nîmes
PY-R, Toulouse
La Table des Merville, Toulouse/Castanet-Tolosan

ILE DE FRANCE 
Saturne, Paris 2e
Nakatani, Paris 7e
Lucas Carton, Paris 8e
Neige d’Ete, Paris 15e
Hexagone, Paris 16e
Pages, Paris 16e
La Table du 11, Versailles

NORD PAS DE CALAIS PICARDIE 
La Table (Hôtel Clarance) Lille
La Grignotière, Raismes/Valenciennes

NORMANDIE 
La Renaissance, Argentan (61)
Initial, Caen (14)
Manoir de Retival, Caudebec-en Caux (76)

PAYS DE LA LOIRE 
Le Favre d’Anne, Angers

PROVENCE ALPES COTE D’AZUR 
La Passagère, Juan-les-Pins (06)
Jan, Nice
Peir, Gordes (84)
Faventia, Tourrettes (83)
Le Cloître, Forcalquier/Mane (04)




Les suppressions

Palmarès Guide Michelin 2016 - FRANCE


Palmarès Guide Michelin 2016 - FRANCE


Palmarès Guide Michelin 2016 - FRANCE


Palmarès Guide Michelin 2016 - FRANCE


Palmarès Guide Michelin 2016 - FRANCE



Le Dîner des Grands Chefs : 115 étoiles réunies au Quai d’Orsay

A l’occasion de la désignation du vainqueur du Bocuse d’Or France, Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères et du Développement International et Olivier Ginon, président de GL events ont convié le mardi 22 septembre 2015, les plus grands chefs étoilés français dans le cadre exceptionnel du Quai d’Orsay. Le diner prestigieux a été orchestré par Pierre Gagnaire et Régis Marcon, et exécuté par Emmanuel Renaut, René et Maxime Meilleur et Christophe Adam.

Photo officielle crédit photo ©bergoend

Pour sa première édition parisienne, le Dîner des Grands Chefs, sous le patronage du Quai d’Orsay, a été organisé en l’honneur de Laurent Lemal, le candidat Français qui a remporté le Bocuse d’Or France 2015, quelques heures plus tôt et 90 chefs représentant 115 étoiles parmi lesquels: François ADAMSKI, Frédéric ANTON, Georges BLANC, Amandine CHAIGNOT, Guillaume GOMEZ, Eric GUERIN, Arnaud LALLEMENT, Stéphanie LE QUELLEC, Christian LE SQUER, Cyril LIGNAC, Nicolas MASSE, Philippe MILLE, Gérald PASSEDAT, Anne-Sophie PIC, Jacques POURCEL, Michel ROTH, Nicolas SALE, Michel SARRAN, Guy SAVOY, Marc VEYRAT, Bernard LEPRINCE, Guy LASSAUSSAIE, et bien d’autres encore…

 

Laurent Fabius, Régis Marcon et Laurent Lemal ©Bergoend

 

Placé sous le signe de l’excellence, ce dîner d’exception sera orchestré par le chef triplement étoilé Pierre GAGNAIRE(Pierre Gagnaire***), sacré meilleur chef du monde par ses pairs au début de l’année

Epaulé par le chef Régis MARCON (Régis et Jacques Marcon***), président du Comité International d’Organisation du Bocuse d’Or, pour coordonner le dîner réalisé par :

 

crédit photo Aline Gérard-Cook and Shoot

 

LE MENU

Emmanuel RENAUT (Flocons de Sel***)
caviar et langoustine, citron vivifié, gentiane et persil plat,

René et Maxime MEILLEUR (La Bouitte***)
Truite fario cuite au bleu, accompagnée de beurre frais fondu, carottes à l’oseille, sabayon acidulé

Pierre Gagnaire, (Pierre Gagnaire ***)
Biscuit marbré de volaille de Bresse à l’estragon, bouillon Zezette

Christophe ADAM (L’Eclair de Génie)
Coeur de ganache chocolat Bahibé, praliné aux 7 fruits, crémeux vanille de Madagascar, crème mascarpone

Les chefs qui ont fait le menu sous la direction de Pierre Gagnaire ©Bergoend

 

Caviar et langoustine d’Emmanuel Renaut ©Anne Daudin

 

crédit photo Aline Gérard-Cook and Shoot

RELIRE

R. Marcon, Ch. Adam, M. Meilleur, M-O Frondeur, E. Renaut, R. Meilleur; P. Gagnaire, O. Ginon ©Bergoend

 

Crédit photo ©SandrineKauffer