Spiritives à Bordeaux : une vitrine de l’excellence et du savoir-faire

La troisième édition des Spiritives a affiché un beau succès avec 3000 visiteurs et une augmentation de la fréquentation des professionnels de 38%. Le porteur de ce renouveau et de ce succès est Bernard Baud PDG des Grandes Distilleries Peureux Massenez, mais aussi fondateur de Premium Craft Spirits, une structure de distribution de spiritueux crafts et premiums auprès des cavistes indépendants créé en janvier 2022.

A gauche, Bernard Baud à l’inauguration des Spiritives

« L’an dernier nous étions exposants”, se souvient Bernard Baud avec les Grandes Distilleries Peureux Massenez. Nous avions appris que l’initiatrice de ce salon magnifique Charlynne n’allait pas donner suite. Nous nous sommes rapprochés d’elle, car nous pensions qu’il fallait perdurer le salon et le porter vers d’autres horizons », mentionne Bernard Baud. «Force est de constater qu’il y avait une véritable adhésion de tous les exposants et de nouvelles marques françaises et internationales sont venues rejoindre le mouvement, ce qui démontre bien l’intérêt et la nécessité pour les distillateurs de montrer leur savoir-faire et d’avoir un contact direct avec leur public ».

La légitimité des Spiritives

« La ville de Bordeaux est une évidence, de manière affective d’abord avec le souvenir de Vinexpo qui a laissé une trace puissance dans l’univers des spiritueux. Et puis, les Spiritives sont nées à Bordeaux », rappelle Bernard Baud. « Un salon est toujours la rencontre d’un écosystème local et la région est connue pour ses Cognacs et Armagnacs. La présence des élus de Bordeaux-métropole et de la région démontre l’intérêt et l’attractivité économique du salon. Il y a une volonté politique de développer un savoir-faire autour des spiritueux et les Spiritives rassemble cet univers, y ajoutant  les eaux-de-vie de fruits, liqueurs et crèmes.

Ludovic Kpodar et Joey Starr échangent avec Cyrille Lorho MOF Fromager

Un salon est professionnel et ouvert au public.

Le fil conducteur qui nous réunit est la passion, le partage et la rencontre humaine qui provoque des sentiments et des réactions lors de la dégustation. Nous avons besoin de cette humanité. Une jeune génération a envie d’apprendre et de comprendre et s’est inscrite rapidement aux Masterclass organisées sur le salon, qui ont affiché complet depuis plusieurs semaines avant le début du salon. Nous avons l’ambition de redonner la place que les spiritueux méritent dans le concert de la haute gastronomie française. Car, dans les spiritueux, des maisons ont des traditions de savoir-faire de plusieurs siècles.

La plupart  des marques qui exposent font partie du nouveau réseau de distribution des spiritueux, Premium Craft Spirits (PCS), créé par Bernard Baud (Grandes Distilleries Peureux) en janvier 2022. Premium Craft Spirits réunit déjà 75 maisons, 949 références et 90 marques (rhums, whiskys, téquilas, anisés, eaux de vie, liqueurs, gins, mezcals…), qui labellisent la sélection qualitative. Premium Craft Spirits s’appuie sur le réseau de plusieurs milliers de cavistes, bars, hôtel et restaurant des Grandes Distilleries Peureux, grâce à sa marque iconique : Griottines® connue dans le monde entier.

Meijian Spiritives à Bordeaux ©Sandrine Kauffer

« L’aventure des Spiritives va continuer de grandir s’appuyant  sur les relations que j’ai à travers le monde avec des distillateurs, qui ont envie de venir montrer leur expertise en France. Il faut garder à l’esprit que la France est la vitrine des Spiritueux mondiaux et leur présence à Bordeaux est très importante. Pour accompagner ce développement, Elodie Naslin, la directrice Marketing a édité un mensuel, The Crafter, qui met en scène le catalogue.

Fort du succès des Spiritives 2023, une quatrième édition est d’ores et déjà en préparation, affaire à suivre !

Par Sandrine Kauffer

www.spiritives.com/

Publireportage

Hexagone Spiritives à Bordeaux ©Sandrine Kauffer